LEURRE COULANT DEPS NEW SLIDE SWIMMER 145 SS

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Big baits - Swimbaits

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

 

 

 

 

Testeur : Thibault R - Non Sponsorisé
 

Usage du test : Pêche du brochet en rivière et en lac.
  

Données constructeur :

145mm - 50 g - Hameçons triples Owner n°3 - Coulant lent - Silencieux et Bruiteur
 
 
Données relevées par le testeur :
 
148 mm avec attache - 49.84 g

 

 

 

  

Deps est une marque japonaise bien connue dans le monde de la pêche. Elle est distribuée par Fish Connection en France et connaît un certain succès auprès des pêcheurs grâce à ses produits inventifs et de grande qualité. Nous allons aujourd’hui parler d’un Glidebait, le Deps New Slide Swimmer 145 SS. C’est un ami en partenariat avec Fish Connection qui m’en disait depuis un moment le plus grand bien et qui a réussi à me convaincre malgré mes réticences… En effet, lors d’une session brochet au printemps dernier, il m’a infligé une véritable leçon de pêche avec ce leurre. Nous allons donc voir dans ce test s’il est vraiment aussi incroyable qu’il en a l’air après une saison complète à le tester !

 

 

 

construction

 

 

 

Catégorisation :
 
Le Deps New Slide Swimmer 145 SS est donc un leurre dur de type glidebait. Ce terme ne parle peut-être pas à certains d’entre vous, je vais donc rapidement vous l’expliquer. A première vue, on aurait envie de le qualifier tout simplement de swimbait du fait de sa forme mais non : un swimbait est un leurre possédant plusieurs articulations (donc au moins 2) et ondulant en général sur lui-même tandis qu’un glidebait ne possède qu’une seule articulation et arbore une nage en S plus ou moins prononcée.

  

 

 

 

 

Conception :
 
Le New Slide Swimmer 145 SS, disons-le tout de suite, est un véritable bijou à tous points de vue même s’il possède quelques petits défauts… Il mesure bien 145 mm de long sans l’attache et 148mm avec. Son poids annoncé à 50g est en réalité de 49,84g ; autant dire qu’il n’y a aucune différence.
 
Il est donc construit en plastique de type ABS (acrylonitrile butadiène styrène) de bonne qualité et très solide. Cependant, la grosse innovation est qu’il est revêtu d’une sorte de « jupe » en silicone transparent aux reflets nacrés recouvrant toute sa surface. Cela sert d’une part à protéger le leurre contre les chocs, la peinture ne pouvant ainsi plus s’écailler et d’autre part à lui conférer une nage particulière sur laquelle nous reviendrons plus tard dans les performances. Le seul petit défaut de cette jupe est qu’elle s’abîme un peu lors de la prise de brochets qui peuvent légèrement la déchirer avec leurs dents… Heureusement le phénomène est assez long avant qu’elle ne s’enlève totalement mais cela finira indéniablement par arriver et donc rendre le leurre inopérant. 
 
 

 

 

 

 

Tous les détails sont là, c’est vraiment magnifique : des lèvres moulées dans le silicone, une nageoire dorsale, deux nageoires pectorales, des branchies en relief et même une nageoire adipeuse ! On dirait véritablement une truite, je pense d’ailleurs que c’est sur ce modèle qu’il a été construit. On retrouve également deux yeux très réalistes. Au niveau de la queue qui est creuse et souple, vous remarquerez un minuscule trou qui servira à évacuer l’eau après utilisation car en effet, l’eau pénètre sous la jupe en silicone mais c’est voulu, comme nous le verrons par la suite ! Il y a également sous sa gorge une sorte de fine fente rectangulaire qui est totalement inutile. C’est simplement que ce leurre existe aussi avec une bavette et que le constructeur utilise le même moule pour les deux par souci de praticité. Les plus bricoleurs d’entre vous arriveront peut-être à en fabriquer une s’y emboîtant parfaitement afin d’obtenir deux leurres pour le prix d’un.
 
Au niveau de l’articulation, même si on a l’impression que la partie caudale est plus courte que l’autre, ce n’est qu’une illusion d’optique. De fait, en les mesurant je me suis aperçu qu’elles font chacune très exactement 7,4 cm soit la moitié de la longueur totale du leurre. Les charnières sont en métal et bien entendu très résistantes. Le constructeur annonce qu’elles ne sont pas censées faire de bruit sous l’eau mais c’est hélas impossible à vérifier même si hors de l’eau elles émettent un très léger grincement.
 
La queue est semi-rigide ce qui veut dire qu'elle ne se déforme pas facilement dans vos boîtes contrairement à de nombreux glidebaits.

 

 

 

 

 

 

Bruiteur ou Silencieux :
 
Le glidebait de Deps est à la fois bruiteur et silencieux ! Cela peut paraître paradoxal mais en réalité il est équipé d’un système nommé « Micro vibe » qui est constitué d’une bille de tungstène montée sur un ressort à l’intérieur de sa tête. Lors d’une animation en linéaire lent cette bille bouge légèrement mais ne touche pas les parois de la tête, le leurre est alors silencieux. Mais si vous vous mettez à le twitcher la bille va rebondir sur les parois et provoquer une sonorité grave, même lors des pauses grâce au ressort !

 

 

 

 

 

  

Coloris :
 
C’est au niveau des coloris que j’ai été bluffé. Je n’ai honnêtement jamais vu de leurre aussi travaillé de ce point de vue. Il en existe une vingtaine qui sont vendus en France et chacun d’entre eux est plus magnifique que les autres. Sur les coloris naturels comme le Trout que je me suis procuré on dirait tout simplement de vrais poissons. Et la meilleure partie, étant donné qu’ils sont peints sur l’ABS, c’est qu’ils ne peuvent presque pas se détériorer en raison de la jupe qui les protège ! Cette dernière est d’ailleurs transparente avec des reflets nacrés sauf au niveau de la queue qui peut avoir différentes couleurs selon le coloris choisi. A noter qu’elle ne s’opacifie pas avec le temps, ce qui est gage d’une grande qualité.  Les coloris sont donc absolument sublimes et très complémentaires, on peut simplement regretter l’absence d’un blanc lait et d’un rouge.

 

 

 

 

  

Armement :
 
Les Deps New Slide Swimmer 145 SS sont armés d’origine des deux triples Owner n°3 avec ardillons. Leur taille peut paraître un peu petite pour des leurres à brochet mais il ne faut pas oublier qu’ils ont été conçus pour pêcher le black-bass au Japon à l’origine. Quoi qu’il en soit, ne vous fiez pas à la taille, ils sont d’une résistance à toute épreuve, j’ai pu brider et sortir sans problème un brochet dépassant très largement le mètre sans même qu’il ne retourne une seule branche !
 
Leur piquant est lui aussi irréprochable et ne dépérit pas avec le temps. Ils sont traités pour pêcher en mer mais j’ai tout de même dû remarquer qu’ils avaient tendance à rouiller si on ne les séchait pas bien. Cela n’a cependant rien changé à leur qualité. En ce qui concerne les attaches et les anneaux brisés il n’y a rien à redire : c’est du solide ! A noter que le New Slide Swimmer est doté d’un anneau brisé en tête lui assurant un maximum de liberté de mouvement.

  

 

 

 

Le Deps est décidément une œuvre d'art, rien n'est laissé au hasard. Les coloris sont parfaits, tous les détails sont présents, s'il n'y avait pas l'articulation ce serait un véritable poisson! Le seul bémol c'est sa jupe en silicone : pratique pour protéger les coloris elle a tendance à se déchirer au contact des dents des brochets ce qui rend le leurre inutilisable.

 

 

 

performances

 

 

Matériel conseillé :
 
Je vous conseille d’utiliser un ensemble casting d’une puissance d’environ 15-80g (H ou XH). La canne doit être souple (medium fast) pour pouvoir optimiser le ferrage et la vitesse de récupération du moulinet comprise entre 70 et 85 cm/TMV selon l’encombrement de vos postes pour pouvoir extraire le poisson assez vite. Un bas de ligne entre 70 et 90/100 sera bien entendu de mise pour éviter les coupes et n’hésitez pas à rajouter un long bas de ligne de discrétion en 40/100 d’au moins 4 mètres.

 

 

 

 

 

Lancers et mise en action :
 
Le leurre de Deps se projette assez bien mais a vite tendance à tournoyer sur lui-même en cas de vent ce qui réduit les distances de lancer. Ces dernières restent assez correctes pour un glidebait mais ne vous attendez pas à des miracles non plus. Au niveau de la précision, tout dépendra de votre lancer : en le pitchant (lancer sous la canne en casting) assez proche de vous il atteindra sa cible sans faillir mais sur de plus longues distances il aura tendance à dévier.
 
En ce qui concerne sa mise en action, le New Slide Swimmer 145 SS se met à nager quasiment dès le premier tour de manivelle. Je dis quasiment car il y a une fraction de seconde de flottement où il avance tout droit sans arborer sa fameuse nage en S.
 
Enfin, du côté des emmêlements, il est rarissime qu’il se prenne le bas de ligne dans un triple au lancer. Cela n’arrive que lorsque vous le jerkez violemment sous l’eau mais il n’est pas destiné à cette animation, il ne devrait donc pas y avoir de problème. Il arrive toutefois que le triple arrière se pique dans le revêtement en silicone sans que cela ne dénature la nage du leurre bien que vous puissiez avoir un peu plus de mal à bien ferrer.

  

 

 

 

 

 

Animations et nage :
 
Le glidebait de Deps est donc un leurre « slow-sinking » (SS) ce qui signifie qu’il coule lentement. Il est possible de le faire plonger plus vite en ajoutant un lest sur son triple ventral ou son anneau brisé en tête mais n’excédez pas 5 g, au-delà sa nage s’en trouve déformée. Sa profondeur de nage va se situer entre 20 cm et 1m20 sous la surface grand maximum selon votre vitesse de récupération ce qui le destine davantage à des zones shallow (peu profondes). Néanmoins, en eau très claire je l’utilise parfois jusqu’à 5 mètres de fond car même si les poissons sont calés à cette profondeur, ce n’est pas forcément en leur mettant votre leurre sous le nez qu’ils le prendront… Une approche plus discrète en jouant sur la silhouette est souvent payante et j’ai déjà vu des brochets remonter de 4 mètres pour s’en saisir !
 
Le Deps New Slide Swimmer 145 SS possède donc une magnifique nage en « S ». Cela signifie qu’il va effectuer un droite-gauche plus ou moins prononcé selon la vitesse de récupération, tout en battant de la queue et en arborant un magnifique Rolling (roulis du leurre sur lui-même). Tout à l’heure je vous disais que l’eau passait sous la jupe de silicone et dans la queue : de fait, cela octroie au leurre le loisir de se mouvoir plus aisément dans l’eau et surtout d’obtenir un effet « ressort » qui va permettre à la queue de propulser le glidebait comme l’annonce son constructeur. Il suffit de faire une pause pour le voir avancer d’encore quelques centimètres, poussé par sa queue encore en mouvement ! C’est d’un réalisme saisissant mais parfois même un poil trop agressif selon les conditions, notamment en hiver.
 

 

 

 

 

Pour obtenir cette nage il suffit de récupérer lentement votre leurre canne basse en ponctuant le linéaire de pauses plus ou moins longues. Une autre variante consiste à le twitcher légèrement (donner de petits coups de scion) ou à cadencer son lancer/ramener avec le moulinet pour le désaxer encore plus et surtout faire teinter la bille qui se trouve dans sa tête. Ainsi, vous avez avec le même leurre soit une nage réaliste et silencieuse soit une autre plus agressive et bruiteuse. Je n’insisterai jamais assez, mais quoi qu’il arrive faites des pauses : la plupart des touches de brochets surviennent à ce moment-là.

  

 

 

 

 

 

Efficacité :
 
Au niveau de l’efficacité c’est une véritable boucherie. Il arrive bien entendu que le leurre soit boudé ou qu’il y ait des suivis sans suite mais la plupart du temps, même dans les plans d’eau très pêchés il permet de sortir son épingle du jeu. Pour vous donner un exemple il m’a permis de prendre mon record personnel de 120 cm en étang un après-midi de décembre alors que le matin même je venais de décrocher ce poisson après 10 minutes de combat sur un autre glidebait… Ce genre de cas de figure est rarissime en fin de saison sur des brochets aussi vieux qui ont vu passer de nombreux leurres et qui ne sont plus dupes du tout. Mais peut-être ai-je été tout simplement chanceux, qui sait ?
 
Il faut bien comprendre que ce genre de leurre a été créé pour pêcher le black-bass mais cela peut aussi être un avantage. J’utilise le New Slide Swimmer 145 surtout par eau claire du fait de son réalisme et il se trouve que sur son dos, à partir de sa tête, est inscrit en grosses lettres blanches « Monster Hunter » (littéralement « Chasseur de monstre »). Quelle utilité me direz-vous ? Et bien il est ainsi possible de situer très exactement le leurre dans l’eau et avec une bonne paire de lunette polarisante de voir chaque attaque, donc de ferrer en conséquence ! Les japonais eux s’en servent notamment pour pêcher le black-bass sur les nids (considéré comme une espèce nuisible au pays du soleil levant, rappelons-le) et cette marque blanche leur permet de bien placer le glidebait de Deps sur les œufs tel un poisson chapardeur ce qui déclenche immanquablement l’attaque des bass furieux.
 

 

 

 

 

En ce qui concerne le brochet, comme je l’ai déjà dit, c’est souvent lors de la pause que l’attaque se produit ou bien juste après, lorsque le New Slide Swimmer se remet en mouvement. Il convient de décaler légèrement son ferrage pour être sûr de ne pas manquer le poisson. Ce qui est très agréable c’est qu’il est efficace du printemps à l’hiver, il suffira simplement d’adapter son animation et les zones à pêcher que ce soit en lac ou en rivière. Il tient d’ailleurs assez bien les courants si ces derniers ne sont pas trop soutenus non plus.

 

 

 

 

 

Le New Slide Swimmer n'était pas loin du sans faute. Il possède une nage ultra réaliste, il est à la fois bruiteur et silencieux et prend du poisson à n'importe quelle saison du moment qu'on sait l'utiliser... Seules les distances de lancer ne sont pas incroyables notamment en cas de vent, mais c'est une tare inhérente à cette famille de leurres durs.

 

 

 

 

rapport performances / prix

 

 

Voici venu le moment d’aborder le sujet le plus fâcheux… Accrochez-vous bien car le Deps New Slide Swimmer 145 SS est vendu au prix mirobolant de 64,90 euros ! C’est absolument délirant pour un leurre, même si celui-ci est exceptionnel. Alors oui la construction est irréprochable et innovante, oui ses performances dépassent de loin la plupart de ses concurrents mais il ne faut pas exagérer non plus, ça en devient presque ridicule à ce prix-là. Je ne m’en suis personnellement procuré qu’un seul car j’aime les beaux leurres et qu’il fallait bien que je le teste mais il ne faut pas oublier d’une part qu’en raison de sa jupe en silicone il finira par être irrémédiablement abîmé par les dents des brochets (donc inutilisable) et d’autre part qu’à ce prix on peut acheter, par exemple, un moulinet tout à fait correct. Il se destine clairement à un public très expérimenté qui peut et/ou veut investir dans sa passion mais jamais je ne le recommanderai à un débutant, autant jeter son argent par les fenêtres… Imaginez que vous l’accrochiez au fond ou dans un arbre !

 

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION