CHATTERBAIT PAFEX SACHAT

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres métalliques

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Fabrice L - Non sponsorisé

 

Usage du test :

 Pêches des carnassiers

  

Données constructeur :

14 g

 

Données mesurées par le testeur :

9 cm du début de la lame à la courbe de l’hameçon – 18 g

 

 

La marque Pafex est une marque française située dans la Drôme et qui s’est spécialisée dans les accessoires pour la pêche comme les épuisettes, les pinces, les boîtes, etc.... Elle distribue également d’autres marques comme Owner, Damiki… Pafex produit également quelques leurres comme le chatterbait Sachat, objet du test d’aujourd’hui.

 

 

CONSTRUCTION

  

La composition de ce chatterbait est on ne peut plus basique. On trouve ainsi une attache rapide surdimensionnée et de qualité discutable fixée sur une lame hexagonale ayant la forme caractéristique des lames de chatterbait. Par un trou à l’extrémité de cette lame, est fixée une tête plombée, semblable à une demi-boule, peinte et terminée par un hameçon de taille 3/0 en acier inoxydable. Quelques dizaines de filaments en silicone sont attachés en leur milieu à la tête plombée à l’aide d’un fil de type fil de couture. Ces filaments mesurent environ 14 cm et donc 7 cm une fois fixés sur la tête. Ils dépassent de l’extrémité de l’hameçon d’environ 2,5 cm. Le Pafex Sachat est proposé en 7, 14 et 21 g. Je l’ai testé en 14 g car cela me paraissait le modèle le plus passe-partout. On dénombre 5 coloris, pas tous disponibles : Le blanc mat, le blanc pailleté, le blanc-chartreuse, le tiger et l’olive. Tous ces coloris sont très voyants et on peut regretter qu’il n’y ait pas de couleur plus naturelle ou du noir par exemple car, en gros, on nous donne le choix entre du blanc, du jaune fluo ou du vert fluo. La lame est toujours argentée et, là aussi il existe d’autres possibilités comme le doré ou le noir qui auraient pu être envisagées. Attention, la peinture ne résiste pas bien aux chocs et s’écaille un peu vite.

  

  
Même si l’aspect de la ligature des filaments n’inspire pas une grande confiance, je n’ai eu aucune perte à déplorer. Peut-être ai-je eu de la chance ou peut-être est-ce plus solide que l’aspect ne le laisse penser. Par ailleurs, il faut noter la très grande qualité de l’hameçon de taille 3/0 fourni. Il est extrêmement solide, piquant et ne s’oxyde pas. Et pourtant, je lui ai régulièrement mis un trailer (leurre souple que l’on enfile à l’hameçon afin de rendre l’ensemble plus attractif) salé et imbibé d’attractant. Ce trailer est parfois resté plus longtemps qu’il n’aurait dû (c’est-à-dire plusieurs jours) et cela suffit normalement à sérieusement faire rouiller les métaux. Ici, pas du tout. Il est en parfait état et je ne me pose même plus la question. 

  

 

C’est d’ailleur grâce à lui que la partie « Construction » est resté à la moyenne car de gros défauts existent. Je passe sur l’attache rapide trop grosse et qui s’est vite oxydée. Le problème du Chatterbait Pafex Sachat se situe au niveau de la lame. Elle est de très mauvaise qualité. Elle est très fine, peu travaillée (ce qui n’est pas un souci car elle « nage ») et s’est mise à rouiller au bout de quelques sorties. Par ailleurs, le trou de fixation qui sert à joindre la tête plombée est fait près du bord de cette lame et, comme l’acier utilisé est très fin, on observe un gros point de faiblesse qui entraîne la rupture possible entre la lame et la tête plombée. Cela ne m’est pas arrivé, même s’il est mal en point, mais des amis utilisateurs en ont fait l’amère expérience. Car entre l’oxydation et la faiblesse des abords de ce trou, le risque de perdre le leurre sur un gros poisson est grand ! De plus, la TP (tête plombée) est attachée à la lame par un anneau « coupé » facile à tordre au lieu de les avoir reliés par une solide attache. Je regrette également, même si c’est plus anecdotique, de ne pouvoir séparer les deux parties du leurre pour en remplacer une, ponctuellement ou pas, grâce à un système d’attache plus élaboré comme on trouve sur certains chatterbaits de Booyah par exemple.

  

Le chatterbait Pafex Sachat est d’une qualité très inégale. Si l’hameçon de la tête plombée est irréprochable, la lame s’oxyde facilement, n’est pas assez épaisse pour être solide et expose à de mauvaises surprises comme la perte de la tête plombée.

 

 

PERFORMANCES

 

Les animations possibles du Pafex Sachat sont ni plus ni moins celles que l’on peut faire avec un chatterbait classique, à savoir :

- Le linéaire classique, plus ou moins rapide, qui est à adapter à la profondeur à laquelle vous voulez faire évoluer le leurre.

- Une animation plus irrégulière à base d’accélérations peu ou très marquées et de relâchés. Cette nage, plus erratique, est celle qui est la plus adaptée pour réveiller les poissons endormis ou pour énerver encore plus les carnassiers actifs. En gros, le Sachat évoluera par remontées et descentes successives au niveau où vous souhaitez le faire nager.

  

  
Dans tous les cas, plusieurs signaux vont entrer en jeu : Le volume de cette « boule » de filaments agrémentée, ou non, d’un trailer, la couleur vive et la vibration de la lame que l’on sent particulièrement bien au bout de la canne . J’ai utilisé un ensemble composé d’une canne puissance 7-21g et d’un moulinet en taille 2500 et cela m’a paru complètement adapté. Il ne faut pas moins car son poids réel est tout de même de 18 g. Il faut garder en tête que c’est un rubber-jig agrémenté d’une lame vibrante pour résumer. La distance de lancer, tout comme la précision, est bonne et conforme aux autres leurres de ce type. Pareil également pour les emmêlements possibles qui sont présents mais ni plus ni moins qu’ailleurs. La forme de la lame rend l’ensemble peu aérodynamique et il est donc normal d’être un peu déçu de la distance obtenue au regard de son poids. Malgré tout, cela reste tout à fait honorable.

  

  
Lors de mes sessions, aucune des deux principales animations n’a pris le pas sur l’autre. Le chatterbait n’est pas le leurre qui vous prendra le plus de poisson dans une année mais il peut débloquer une situation compromise. Il peut intéresser tous les types de carnassiers. Plutôt sans trailer pour la perche. J'ai toujours obtenu mes meilleurs résultats en début de saison jusqu'à la fin de l'été. Le Pafex Sachat m’a permis de sortir essentiellement des brochets et a intéressé quelques perches de belle taille. Il peut même à l'occasion prendre du sandre, du silure et bien sûr du black-bass. Les attaques sont toujours violentes car il joue sur l’agressivité et c’est jouissif. En action de pêche, ce n’est pas le chatterbait le plus vibrant que j’ai vu mais il nage plutôt bien et cette nage n’a pas été prise à défaut. Évitez évidemment de le ramener trop vite, les chatterbaits n'aiment pas ça. La détérioration de la lame est vraiment ce qui pêche sur le Sachat car la brillance diminue et voir cette liaison avec la TP qui s’abîme ne met vraiment pas en confiance. C’est dommage, il n’y a pas grand-chose à lui reprocher sinon.

Le Pafex Sachat a un comportement tout à fait correct et n’a pour seul défaut que sa construction.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

 

À 7,30 euros le chatterbait Pafex Sachat est l’un des moins chers si ce n’est le moins cher du marché. Certains coûtent même le triple. Il faut juste avoir conscience qu’il n’ y a pas de miracle à ce prix et et que vous ne pouvez pas prétendre à un leurre sans défaut. Ici, cela tient à la fragilité au niveau de l’attache entre la lame et la tête plombée. On pourra regretter aussi un manque de diversité des coloris. Par contre, c’est un leurre qui nage bien et qui est doté d’un hameçon de très bonne qualité. Je le conseille donc aux débutants qui voudraient en avoir un dans leur boîte car il peut réussir là où d’autres échouent.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION