Lame Gt-Bio Protect Blade 10g

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres métalliques

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 

Testeur :

Fabrice L - Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche des carnassiers

 

Données constructeur :

5,6cm - 10 g - Coulant - Silencieux 

 

 

Un peu d'originalité avec la lame de la marque américaine Gt-Bio à la forme si singulière. Mais est-ce qu’originalité va rimer avec efficacité ? Je l’ai testé pour vous et je vous livre la réponse dans ces lignes !

 

 

Construction

 

Tout d'abord, un petit point sur les dimensions : 5,6 cm de long, en excluant les hameçons, pour 2,5 cm de haut. Le poids, annoncé à 10g, est en fait d'un peu plus de 11g. La question que vous vous posez en voyant ce drôle de leurre c'est certainement : Mais pourquoi a-t-il cette  « trompe » bizarre? Et bien tout simplement car c'est une lame anti-accrochage ! Ce système est même breveté par Gt-Bio. Le leurre commence donc par cette « trompe » de 2 cm de long en inox. Dans la même matière on a la tête et le bas du corps. Le tout est fabriqué à l'aide de deux morceaux moulés et associés. On peut voir le petit trait de liaison qui montre l'association de deux moules pour le construire. Deux yeux noirs cerclés de d’or sont collés à l'emplacement ad-hoc. L'essentiel du poids est concentré sur cette partie, ce qui fait naturellement plonger le leurre tête la première. L'inclinaison est telle que la trompe est systématiquement la première à toucher l'obstacle. Celle-ci étant plus longue que les pointes des hameçons, cela limite, en théorie, les accrochages.

 

 

Intégrée à cette partie principale, on trouve le reste du corps, beaucoup plus fin. Sur ses flancs, sont collés des paillettes assez grossières mais brillantes.  Le dos est percé par 3 trous, comme la grande majorité des lames. Une attache rapide assez grosse est livrée avec le leurre. Ces trois trous permettent, suivant où vous fixez votre ligne, de rendre la nage serrée ou erratique et de modifier plus ou moins la profondeur de nage. Nous y reviendrons dans la partie « Performances ». Trois coloris seulement au catalogue : silver, azur et pink c'est-à-dire argent, bleu et rose. Pas de leurres bicolores ou autres originalités. Ici c'est monochrome pour le corps et le reste est identique, quelque soit la couleur choisie. Sans être grossier, le souci du détail n'est pas très présent sur cette lame. Toutefois, l'ensemble est très robuste et vous met à l'abri de toute casse intempestive.

  

 

Au bout du leurre, on trouve deux trous de fixation de l'hameçon triple de queue. Gt-Bio annonce que sa Protect Blade peut nager en linéaire comme en verticale. Vous avez donc une attache pour la nage en linéaire et une pour la pêche en verticale. C'est plutôt bien vu. Au niveau des deux attaches, la ventrale et celle de queue, on trouve deux hameçons triples, fixés à l'aide d'anneaux brisés de qualité, au piquant affirmé mais à la solidité douteuse. Ils ont de plus tendance à s'oxyder avec le temps. Ils sont agrémentés de teasers de type plume de 3 cm de long associés à des filaments pailletés. Ces ajouts sont fixés aux hameçons à l'aide de ligatures rouges sur la hampe. Ces ligatures sont solides et, du coup, peu de risque de voir ces plumes disparaître. Pour garder cela en changeant les hameçons, il vous faudra être minutieux pour refixer les plumes….

 
La lame Gt-Bio Protect Blade est une lame anti-accrochage de forme très originale. Sa construction est très solide mais basique dans les détails apportés à son corps massif et les hameçons fournis. On remarquera les petits teasers sur ces derniers qui renforcent sa singularité.

 

 

Performances

 

Commençons par le positif : Le système anti-accrochage semble vraiment efficace car en plusieurs utilisations, je n'ai pas perdu mon leurre et pourtant, des lames j'en ai semé un peu partout dans le fond des rivières et des étangs. Et c'est le genre de semence où on ne récolte pas grand-chose si ce n'est le sourire de son détaillant préféré quand on lui en rachète une autre…  Quand on l'observe, la « trompe » fait son travail en heurtant les obstacles, désaxant ainsi le leurre et limitant les accrochages. De plus, les paillettes et les teasers sont extrêmement brillants. Dans l'eau, difficile de le rater. Et bien sûr, elle se lance très bien. Normal pour une lame de ce poids.

 

 

Mais avec une telle note, c'est qu'il y a aussi, et même surtout, du négatif. À la base, la Gt-Bio Protect Blade est une lame vibrante et donc elle doit vibrer. Et c'est bien là le problème. Les trois points d'attache sur le dos ont pour but de modifier la nage. Si vous fixez votre attache rapide au trou le plus proche de la tête, la nage doit être plus serrée et discrète. Un peu moins au trou du milieu et plus erratique au trou le plus proche de la queue. Et le souci, ici, c'est que, pour résumer, les deux premiers trous ne servent presque à rien car le leurre ne nage pas et le 3ème trou permet d'obtenir des vibrations mais de façon anarchique. C'est un peu la loterie, parfois ça vibre, parfois ça ne vibre pas…

 

 

Le leurre étant lourd, on a tendance à tirer dessus lorsqu'on le ramène, comme on le fait avec toute lame. Là, on peut avoir la surprise de voir la lame sortir précipitamment de la surface. Elle peut aussi vibrer normalement et d'un coup s'arrêter. De toute façon, sa propension à remonter à la surface est assez agaçante.  Comme indiqué par la marque, j'ai également testé la pêche verticale. Je l'ai fait en eau douce mais surtout en mer. Dans les grands fonds, elle vibre un peu plus en effectuant des tirées de 1 ou 2 mètres. Je pense qu'elle est plus intéressante dans cette configuration mais il y a encore quelques lancers sans vibrations ressentis, sans que l'on sache pourquoi. Quant à l'efficacité, je n'ai clairement pas été emballé. Le taux de lancers inopérants est important et ce côté hyper brillant réserve cette lame aux carnassiers très actifs. Je dirais même trop actifs….

 
La lame Gt-Bio Protect Blade peut être intéressante si vous pêchez une zone encombrée peuplée de poissons actifs mais son manque voire son absence de vibrations est un réel problème car dans le terme « lame vibrante », il y a « vibrante »...

 

 

Rapport Performances/Prix

 

Une petite moyenne pour ce leurre dont le nombre de lancers où il ne « pêche » pas est important. Ses vibrations sont soit absentes soit un peu légères. Son aspect manque de discrétion dans l'eau et peut effrayer certains carnassiers. Mais on peut lui trouver deux qualités : Un dispositif anti-accrochage très efficace et un prix imbattable : 5.90 euros. Quand on pense que certaines lames peuvent se vendre le quadruple. Par conséquent, même si ce n'est pas un leurre que j'affectionne, à ce prix, dans un milieu encombré, vous ne prenez pas beaucoup de risques.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION