KEITECH LIVE IMPACT 2.5''

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres souples

 

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 

 

 


Testeur:
 
Thibault R - Non sponsorisé
 
 
Usage du Test :
 
Pêche de la perche en fleuve et de la truite en moyenne rivière.
 
 
Données constructeur :
 
2,5” / 63.5mm - 12 par pochette
 
Données mesurées par le testeur :
 
0.95g - 62mm - Slow-Sinking - Silencieux

 

 

 

 

 

Le Keitech Live Impact est un petit leurre souple de 6,2cm de type finess. Cette marque nippone est bien connue en France pour ses leurres souples distribués par Way of Fishing. Après avoir utilisé le Live Impact 2.5” pour pêcher la perche et la truite en rivières et en fleuves pendant plus d’un an je vous livre mon avis dans ce test !

 

 

 

construction

 

 

Le Keitech Live Impact 2,5” est donc un leurre souple de type finess, c’est-à-dire qu’il possède une queue fendue en “V”. Il mesure en réalité 62mm (pour être tout à fait exact) et non 63.5 comme annoncé par le constructeur. Chaque leurre pèse 0.95g. Il est à noter qu’il est imprégné dans la masse d’attractant goût calamar mais que ce dernier disparaît assez vite après une dizaine de lancers consécutifs.
 
 
 

 

Il est réalisé dans un plastique très souple mais hélas aussi très fragile. A tel point que certains n’ont pas résisté à plus d’un poisson. Son corps est de forme tubulaire et annelé sur toute sa surface excepté la tête lisse et la queue, il y a 29 anneaux au total. La queue en V est inégale en longueur ce qui imite assez bien la queue d’un gros alevin.
 
 

 

 

 

 Au niveau des coloris ces derniers sont très variés allant du noir au blanc en passant par le flashy, le pailleté et bien d’autres plus fantaisistes. Personnellement, j’ai opté pour du blanc crème (009S) et du brun très naturel afin d’avoir deux tons bien distincts. La peinture est imprégnée dans la masse et tient assez mal dans le temps sur les coloris clairs. Gardez bien à l’esprit qu’il ne faut en aucun cas mélanger les coloris car ceux-ci déteignent au contact des autres leurres.

 

 

 

performances

 

 

Le Keitech Live Impact 2,5” ne pèse que 0.95g et se lance donc très mal. En weightless avec un bon ensemble n’espérez pas atteindre plus de 10m en fouettant de toute vos forces. En revanche, en le plombant de 0.5g à 4g maximum il est possible d’atteindre des distances assez honorables de l’ordre de 25m. 

 

 

 

 

 Ce petit finess est un excellent leurre souple qui permet de déjouer la méfiance des poissons éduqués, habitués à voir passer des shads et des grubs. Il est possible de le monter de plein de manières différentes mais je vais vous expliquer mes trois plus efficaces :
 
En Drop-Shot pour pêcher la perche en Seine notamment. Je leste le montage d’un plomb en tungstène (pour avoir une meilleure résonance) d’un poids de 3 à 9g selon la puissance du courant. Cette technique va permettre de pêcher précisément un spot en particulier, pas de battre du terrain. Pour animer, il suffit de faire trembloter le leurre à quelques dizaines de centimètres du fond (de 15 à 90cm) sans même décoller le plomb du substrat, puis de le faire progresser doucement d’un ou deux tours de manivelle. N’hésitez pas à faire des pauses et à détendre la bannière, les touches se produisent souvent à ce moment là.
 

 

 

 

En texan weightless (sans plombée) pour pêcher au-dessus des herbiers à quelques centimètres sous la surface. Il vous faut pour cela un hameçon texan (anti-herbe) de taille 6 ou 8 fin de fer. Lorsque vous lancez, votre leurre est très légèrement lesté par l’hameçon qui maintient le Keitech Live Impact à l’horizontale. Il convient d’animer canne basse en Walking the Dog, c’est-à-dire de petits coups de scion entrecoupés de pauses. Le leurre souple sera utilisé à la manière d’un stickbait coulant, une arme redoutable sur la perche en été.

 

 

 

 

Avec une simple tête plombée n°4 ou 6 fin de fer. Cela va permettre d’aller gratter le fond ou de faire dériver le souple à la manière d’un alevin grâce aux courants des rivières à truites. En petite et moyenne rivière, plombé en 2 ou 3g, ce qui m’a le plus apporté de poisson est un lancer en plein amont et une animation sur le fond en faisant tressauter doucement le leurre et en ponctuant de longues pauses de 3 à 15 secondes. La queue en V très mobile vibre à la moindre sollicitation et les grosses truites n’y sont pas insensibles.

 

 

 

 

 

Le Live Impact est ainsi très efficace pour pêcher les petits carnassiers et les gros salmonidés mais il est hélas, comme dit précédemment, très fragile ce qui signifie que la pochette de 12 leurres se vide rapidement. Il convient de l’utiliser avec un ensemble léger en 1-8g avec une canne d’action fast et un bas de ligne fin de 16 ou 18/100 (4 mètres minimum pour la discrétion).

 

 

 

 

rapport performances / prix

 

Les Keitech Live Impact 2,5” sont vendus au prix de 9,70 euros la pochette ce qui est assez coûteux pour des leurres souples mais habituel pour des produits japonais. Ils sont très efficaces, notamment pour tromper les poissons éduqués mais leur fragilité réduit considérablement leur durée de vie qui peut parfois se résumer à un seul poisson. Il est possible de le monter en drop-shot, en texan weightless, sur une tête plombée ou même sur un jika-rig, il s’adapte à toutes les situations !

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION