LEURRE KEITECH SEXY IMPACT 2.8"

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres souples

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

 

  

Testeur : Thibault R - Non sponsorisé

 

Usage du Test : Pêche du bord de la perche en Seine à Paris et en lacs à Prague

 

Données constructeur : 2.6" / 7.1cm (6,8cm en réalité) - 1.5g - Coulant - Silencieux

 

 

Qui ne connaît pas Keitech dans le monde de la pêche aujourd'hui ? Cette marque nipponne a grandement participé à la renommée de son pays dans le monde de la pêche tant ses leurres sont vendus à travers le monde. En effet, le célèbre Easy Shiner par exemple et sa pléthore de coloris sont parfois plus connus par les poissons que par les pêcheurs à force d'utilisation sur certains plans d'eau. Je ne vais cependant pas vous parler de celui-ci mais d'un autre un peu moins employé : le Sexy Impact distribué par Way of Fishing en France. Il s'agit d'un petit leurre souple à mi-chemin entre le "finess" et le "slug" que j'ai utilisé plus de 2 ans pour traquer les percidés et plus particulièrement les perches.

 

 

Construction

 

Le Keitech Sexy Impact est donc un leurre souple de type "finess". Cela signifie qu'il ne produit que peu de vibration dans l'eau à l'inverse d'un shad par exemple. Sa queue caractéristique est ainsi très effilée et l'on pourrait presque le qualifier de "slug" (littéralement "limace" en anglais) du fait de sa forme allongée et sans appendice particulier hormis sa queue. Son corps est cylindrique sur le premiers tiers puis s'aplatit tout en gardant la même hauteur jusqu'à la queue extrêmement fine qui n'est pas plus longue qu'un ongle. Le Sexy Impact mesure au total 6,8cm et est annelé sur la totalité de sa longueur. Il possède par ailleurs une fente dorsale sur son premier tiers destinée à accueillir un hameçon texan en camouflant sa pointe ce qui est très appréciable. Comme la plupart des leurres de Keitech il est aromatisé à l'aide d'un attractant goût calamar qui s'évanouit hélas très vite au bout de quelques minutes dans l'eau. Il me suffirait de la remettre dans son emballage pour qu'il récupère son odeur avec les autres me direz-vous...

La marque ne le vend cependant pas dans des sachets en vracs mais dans des blisters en plastique rigide compartimentés, contenant 12 leurres pour la taille 2,6". J'ai enfin une dernière chose à ajouter à propos de sa conception : il est incroyablement souple, c'est un fait, mais aussi extrêmement fragile... La moindre perche peut vous couper la queue (en tout bien tout honneur bien entendu) ou le déchirer au niveau du passage de la hampe de l'hameçon.

 

 

En ce qui concerne les coloris, il serait impossible de tous les dénombrer tant il en existe mais le choix est incontestablement varié et permettra de pallier l'intégralité des situations. Il en existe même spécialement conçus pour notre pays par Way of Fishing, le distributeur de Keitech en France. Ils tiennent bien dans le temps et étant teintés dans la masse ils ne s'écaillent pas. J'ai néanmoins remarqué que certains coloris comme le Chartreux avaient tendance à ternir au bout de quelques mois. Pour vous aider à faire votre choix, lorsque je ne connais pas un plan d'eau je choisis généralement un coloris flashy ou blanc et un autre très naturel (brun/vert) et j'alterne en fonction des conditions de pêche... Attention il n'existe aucune règle absolue : j'ai déjà pris de nombreux poissons avec des coloris flashys dans des eaux transparentes par temps clair par exemple.

 

 

Performances

 

Le Keitech Sexy Impact ne pèse que 1,5g ce qui est très léger. Il est donc normal qu'il n'atteigne pas des distances de lancer incroyables mais sa forme fuselée permet tout de même de ne pas le lancer dans nos pieds. Veillez cependant à prendre en compte que tout dépend bien entendu du montage et de la plombée utilisée. Quoi qu'il en soit il ne s'emmêle quasiment jamais ce qui est très agréable : être sûr que son leurre est pêchant nous permet de nous rassurer et surtout de gagner du temps.

 

 

En ce qui concerne les animations et les montages il s'adapte quasiment à tout c'est incroyable. Je ne pourrais évidemment pas vous parler de tout mais j'essaierai de dresser une liste non-exhaustive des principaux domaines dans lesquels il excelle. C'est pourquoi je vous recommande tout d'abord de ne pas l'utiliser en trailer de Rubber Jig car c'est probablement la seule configuration où il se montre assez médiocre. Vous pouvez néanmoins le monter (pour la taille 2.6") :

- Sur une simple tête plombée n°4 variant entre 0,5 et 3g selon si vous souhaitez lui faire gratter le fond ou nager entre deux eaux. Il convient de le faire tressauter sur le fond en ponctuant de pauses pour pêcher au fond et de l'animer en dent de scie avec de plus amples tirées si vous voulez couvrir plus de terrain.

- En Drop-Shot, ce qui a été pour moi le plus efficace en Streetfishing. Je ne reviendrai pas sur cette technique mais je vous invite à consulter l'excellent article de 1max2peche qui en parle avec moult détails. Je vous recommande toutefois de ne pas excéder 7g pour la plombée (et seulement en présence de courant)  ainsi que d'utiliser un hameçon spécifiquement conçu pour cette technique de taille n°4 ou n°6. En ce qui concerne l'animation vous pouvez varier entre de grandes tirées entrecoupées de pauses lorsque les poissons sont très actifs mais ma préférée reste de faire trembloter le leurre sur lui-même à l'aide de micro-twitchs (de minuscules tirées) sans même décoller le plomb du fond en le ramenant très lentement.

- En "weightless" (sans plombée) monté sur un hameçon texan n°4 ou 6 en l'animant canne haute de petits twitchs au-dessus des obstacles dans lesquels il ne s'accrochera pas. Pensez toujours à faire des pauses cela décide souvent les poissons éduqués.

 

 

Il me semble important de faire remarquer qu'il est quasiment inopérant en linéaire classique car on a vraiment l'impression de ramener un bout de plastique, c'est un leurre qui s'anime ! Au niveau de son efficacité, je n'irai pas jusqu'à la qualifier de prodigieuse mais presque : le profil tubulaire et effilé du Sexy Impact lui permet d'intéresser la plupart des carnassiers, quelle que soit leur taille. Il m'est en effet déjà arrivé de me faire couper par des brochets mais c'est les perches qui semblent le préférer. Sa queue bat de manière chaotique lors de l'animation à la manière d'un petit poisson en panique. Il est intéresssant de souligner que vous pouvez aussi le piquer par le flan car sa queue vibre alors différemment en brassant un peu plus d'eau. Le fait qu'il ne produise que peu de vibrations est un atout dans les plans d'eau sur-pêchés où les poissons éduqués sont souvent parfaitement aptes à reconnaître un shad d'un grub. Seul problème, si s'en est un pour vous, il ne sélectionne absolument pas la taille des prises et il est fréquent de prendre des perches de 10cm voir moins avec.

 

 

Rapport performances/prix

 

Le Keitech Sexy Impact 2.8" est vendu au prix de 8 euros ce qui est relativement cher pour un leurre souple de cette taille. Il est vendu sous blister compartimenté de 12 unités mais au vu de son extrême fragilité vous en viendrez vite à bout. Force est de reconnaître qu'il est tout de même d'une efficacité redoutable et que la quasi-totalité des espèces présentes dans nos eaux sont capables de se laisser séduire bien qu'il ne sélectionne hélas pas la taille des prises. Au niveau du matériel conseillé, je ne peux que vous recommander une canne L voire UL à l'action extra-fast pour pouvoir bien manier ce leurre. De plus, je vous conseille aussi d'employer des bas de ligne fins (inférieurs à 22/100) pour ne pas entraver sa nage.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION