LEURRE SOUPLE DELALANDE SHAD GT - 13CM

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres souples

 

 

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

 

 

 

 

Testeur :
 
Fabrice L - Non sponsorisé
  

Usage du Test :
 
Pêche du carnassier en rivières et plans d'eaux

 

Données constructeur :
 
13 cm – 19 g
 

Données mesurées par le testeur :
 
13 cm – 18,5 g

                                           

 

 

 

                   

Le Shad GT est un classique et même, pour certains, un incontournable. La marque française Delalande le commercialise depuis de nombreuses années et il en existe de multiples déclinaisons, que ce soit en couleurs ou en tailles. Avec la concurrence grandissante auquel il est confronté, je me suis demandé s’il était toujours un leurre souple indispensable à votre boîte. Place au test !

 

 

 

construction

 

 

Type :
 
Le Shad GT est bien évidemment un shad c’est-à-dire un leurre souple doté d’un paddle qui oscille lors de la récupération et dont la forme ressemble à un poisson. D’ailleurs, la silhouette de ce GT est clairement imitative d’un poisson blanc de type gardon.

 

 

 

 

 

Conception :
 
Le design est on ne peut plus simple. Le corps est peu épais, assez fuselé et sans aucun signe ou protubérance distinctifs si ce n’est des ouïes légèrement apparentes. Les traces de moulure le long de la tête à la queue sont visibles. Le paddle est très incliné. Il n’est pas à plat mais là où beaucoup de ces concurrents sont à 90° par rapport au corps, lui est autour des 120°. Cela implique un faible wobling (oscillation de la queue de gauche à droite) et un important rolling (le leurre montre ses flancs). C’est une volonté du constructeur et c’est effectivement le cas. Les yeux sont noirs et cerclés de jaune doré quelque soit la taille et le modèle. Ils sont collés mais ont tendance à vite disparaître...

 

 

 

 

 

Matière :
 
Le plastique est souple et dense. C’est du silicone haute densité injecté à haute pression d’après Delalande. Toujours est-il qu’à taille égale, il est plus lourd que la concurrence. Toutefois, sa résistance face aux dents de maître Esox est très moyenne. Certes, le risque de voir la queue coupée est faible mais les entailles apparaissent vite.Évitez également de changer trop souvent la tête plombée, le dos va se déchirer et le leurre va vite devenir inutilisable. Dans la majorité des cas, le Shad GT n’a ni attractant ni sel et peut dégager un petite odeur de plastique mais il existe des modèles aromatisés voire salés. J’ai pu en utiliser à l’arôme fraise et je peux vous assurer que l’efficacité n’en a été que meilleure.

 

 

 

 

 

Offre :
 
Il y a beaucoup de tailles disponibles qui vont de 9 à 28 cm. Comptez un modèle tous les 2 ou 3 cm. Quant aux couleurs, il y en a des dizaines. On trouve des monochromes, des bicolores ou d’autres qui se rapprochent au plus près d’un poisson naturel comme le très joli coloris Gold Perch. Certains modèles ont aussi des reflets nacrés. Les conditionnements possibles sont nombreux : à l’unité, par 3, par 6, armés, en kit….

 

 

 

 

 

Résumé général :
 
Delalande nous propose ici un produit de conception basique. Les matériaux utilisés ne sont pas très qualitatifs et les traces visibles de moulure attestent d’une construction en-dessous des standards actuels. Malgré tout, l’offre pléthorique et la forme de ce leurre lui permettent d’avoir encore de sérieux atouts

  

 

 

 

performances

 

 

 

J’ai utilisé pour ce test un ensemble de 2,13 m en 7 - 28 g avec un moulinet spinning en taille 2500. Il était rempli de tresse en 14/100 avec bas de ligne en fluorocarbone entre 25 et 30/100 puis un avançon de quelques dizaines de centimètres en fluorocarbone 80/100 ou en acier 49 brins lorsque je pêchais le brochet.

 

 

Lancers :
 
Avec sa forme aérodynamique, ce Delalande se lance loin. La précision obtenue est également bonne. Sa densité y est aussi pour quelque chose car 19 g pour 13 cm c’est loin d’être léger. Je n’ai pas noté d’emmêlements particuliers et la tête plombée s’est très peu piquée sur le paddle.

 

 

 

 

 

Conseils d’utilisation :
 
Commençons par ce que vous ne pouvez pas faire : Les montages texans. Le Shad GT n’est du tout prévu pour ça. Ce qui exclut une utilisation dans les milieux encombrés. Le Drop-Shot ou le Carolina ne sont également pas efficaces car son paddle est trop peu mobile.
 
Je vous conseille donc le linéaire (action de lancer et ramener plus ou moins régulièrement à la profondeur choisie) ou la pêche à la volée (consiste à appliquer une animation en dents de scie à partir du fond ou de la profondeur que vous avez choisie). Toutes les déclinaisons sont alors possibles comme, par exemple, une tirée franche suivie d’une pause pouvant être longue. Je l’ai principalement testé en eau douce et ne peut donc pas vous dire s’il est efficace en mer mais il permet à coup sûr d’y pêcher car les animations décrites précédemment sont les principales utilisées en eau salée.
 
La verticale fait aussi partie des préconisations du constructeur. Je n’ai pas été emballé par son comportement dans cette configuration car son paddle me paraît trop peu réactif.
 
Pour la tête plombée, en 13 cm, je vous conseille une taille entre 4/0 et 6/0.

  

  

  

 

Animation et Efficacité :
 
D’un point de vue général concernant le Shad GT, il existe des différences notables de comportement entre les différentes tailles. En gros, je ne suis pas du tout convaincu par le 9 cm qui n’est opérant qu’avec une forte plombée ou en le ramenant très vite. Plus la taille augmente et mieux il nage. Attention tout de même, en 20 cm et plus il peut décrocher assez vite si vous le ramenez trop rapidement.
 
En ce qui concerne le 13 cm, la nage linéaire classique ne donne pas des résultats extraordinaires. Avec un leurre qui ne mise que sur le rolling, ramener lentement et régulièrement n’est pas plus prenant qu’un shad classique sauf conditions exceptionnelles. Par contre, l’animation en dents de scies avec prise de contact sur le fond, petites accélérations et pauses m’a valu de très belles prises. Je pense qu’ainsi cela permet de voir ses larges flancs sans qu’il ne décroche. Cela a été parfois la solution pour décider les brochets ou les belles perches.
 
Pour les autres carnassiers, il peut aussi fonctionner mais il ne fait pas partie de mes favoris. Par contre ce qui est vrai en 13 cm n’est pas forcément vrai pour les grandes tailles où je préfère le linéaire lent.
 
Et si vous pouvez avoir une version avec attractant ou en adjoindre à votre Delalande (en laissant tremper celui-ci dans un sachet de liquide aromatisé par exemple), c’est clairement un plus. Comme je l’ai dit dans la partie Constructions, j’ai trouvé que mes touches étaient plus franches et engendraient moins de décrochages.

  

  

  

 

Résumé général :
 
Le leurre souple Delalande Shad GT est un leurre correct en terme de performance. C’est toutefois moins vrai en petite taille où sa nage est capricieuse. Il donnera sa pleine mesure en linéaire et particulièrement en animation en dents de scies. Il n’est pas équipé pour les montages texans et cela limite donc son utilisation en milieux encombrés.

 

 

 

rapport performances / prix

 

 

Par lot de 3, le sachet de Shad GT est vendu 7,20 euros en taille 13 cm. Pour un leurre de conception aussi basique et dépourvu d’attractant ou de sel, c’est un prix élevé. De plus, on ne peut l’utiliser que sur des pêches linéaires en milieu dégagé car le texan n’est pas possible. Les bonnes distances de lancer obtenues grâce à sa forte densité et l’importante diversité de coloris font aussi partie de ses atouts. Bref, ce n’est pas un mauvais leurre mais je trouve qu’il y a mieux pour moins cher.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION