LEURRE SOUPLE O.S.P DOLIVE STICK

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres souples

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

 

 

Testeur : Nicolas J - Non Sponsorisé

  

Usage du Test : Pêche de carnassier en eau douce, estuaire et en mer.

  

Données constructeur :  90 mm - 3,5’’- 5 g

  

  

  

  

O.S.P, la marque nipponne est actuellement distribuée par Fish Connection en France. O.S.P signifie "Osprey Spiritual Performer" traduit par "L'interprète spirituel du balbuzard pêcheur" à l’image du rapace de ce nom, réputé comme redoutable prédateur de poisson. Les créateurs de la marque veulent sous-entendre que leurs produits sont terriblement efficaces pour la pêche. Je me suis donc intéressé à un leurre plutôt surprenant : le Dolive Stick en 3,5 pouces de manière à me faire mon propre avis !

 

 

 

construction

 

 

Type :
 
Le Dolive Stick de chez OSP fait partie de la famille des « finesse », voir même des « soft-jerkbait ». Il est décliné en quatre tailles : 3’’・3.5’’・4.5’’・6’’.
 
Il existe également en version « fat » et version flottante « non salt ».

  

  

 

 

Conception :
 
Le Dolive Stick a une silhouette très vague entre un petit poisson et un gros vers. Il mesure, pour la version testée, 9,40 cm et pèse 5 g. Il possède plusieurs particularités :
 
- La première est une composition en sel plus importante sur la partie inférieure du leurre conférant une meilleure stabilité à la descente.
 
- Deuxième point : la terminaison du leurre est de forme ellipsoïdale ; cet ajout de matière aura un grand intérêt lors de l’animation.
 

 

 

 
- Dernière particularité : sa polyvalence presque déconcertante.
 
Comme la plupart des leurres aujourd’hui, le leurre souple de chez OSP est équipé d’une fente supérieure et d’une inférieure dédiés aux hameçons texans.
 
Gros point positif, très peu présents sur les leurres en général : des marques de positionnement sous le leurre pour hameçon texan (taille #2/0 conseillé par OSP sur le sachet), permettant d’obtenir des nages et animations différentes. Encore un point intéressant sur lequel je vais m’attarder dans la partie performance !
 
Parlons solidité. Le plastique utilisé par O.S.P est de bonne qualité et très souple, sauf que la forte concentration de sel dans le leurre diminue drastiquement sa solidité. Cela se ressent dès le premier poisson et encore plus si celui-ci a les dents acérées comme le brochet par exemple. À noter qu’il dispose également d’un attractant injecté dans la masse.

  

  

 

 

Coloris :
 
OSP propose 54 coloris au Japon !!! Alors qu’en France, ce sont actuellement 24 coloris dont 2 éditions françaises. Dans les deux cas, le panel est largement suffisant pour s’adapter à de nombreuses situations. J’ai remarqué que le coloris « soft shell smoke » avait tendance à ternir après plusieurs sessions. Sinon parmi ces nombreuses couleurs, certaines réagissent aux UV, ce qui est un point positif pour certaines situations.
 
 

 

 

 

Le Dolive Stick est intéressant d’un point de vue construction. Néanmoins, il est à mon goût un peu trop fragile. Il y a également un choix de coloris à ne pas savoir lequel choisir à la fois pour la pêche en eau douce, mais aussi pour la pêche en mer. L’attractant crevette/calamar perd en intensité au fil des sessions mais est présent tout de même.

 

 

 

performances

 

 

 

Pour ce test, j’ai utilisé un matériel adapté type Médium Light composé d’une canne de 220 centimètres d’une puissance de 5 - 18 grammes équipée d’un moulinet en taille 2500. L’ajout d’un long bas de ligne en flurocarbone est nécessaire pour la discrétion, entre 18/100 et 30/100 est l’idéale. Attention, au-dessus de ce diamètre, vous risquez de brider la nage du leurre.

  

  

Lancer :
 
Le Dolive Stick est un leurre plutôt compact avec une haute teneur en sel. Son poids de 5 gr et sa forme profilée jouent en sa faveur pour obtenir des distances de lancers corrects, sans forcément l’ajout de poids. Ce leurre souple monté en « Weightless » (hameçon non plombé) peut être aisément utilisé en « skipping » (ricochet à la surface de l’eau) afin de passer sous des obstacles en bordure. L’utilisation de « stopper » pour hameçon texan ou de tête plombée avec ergot s’avère être plus adéquate, car la teneur en sel présent dans le plastique ne permet pas un bon maintien du leurre sur l’hameçon lors du lancer.

  

  

 

 

Nage :
 
À la descente le leurre plombé tombe en forme de spirale. Si celui-ci n’est pas plombé, il va descendre les couches d’eau à l’horizontale en effectuant un rolling. Comme décris au-dessus, une de ses particularités est d’avoir des marques de positionnement pour hameçon texan en montage « weigthless ». Suivant sa place, le leurre aura tendance plus à pointer du nez ou justement rester parfaitement à l’horizontale.

  

  

 

 

Animations :
 
Je vous propose les montages préconisés par le constructeur pour ce leurre :
 
- En Drop-shot
 
- Tête plombée classique ou texan
 
- En « Weightless » hameçon texan non plombé
 
Personnellement, je utilise deux montages dans les deux cas de figure suivants :
 
- Zone shallow (zone peu profonde 1 à 2,5 m) :
 
Montage weightless positionné dans la première marque du leurre de manière à prospecter l’ensemble de la couche d’eau si le poisson n’est pas très actif. Si au contraire il est actif, je positionne l’hameçon sur la deuxième marque pour ralentir la descente et obtenir, grâce à des jerks, une nage de droite à gauche « walking the dog » plus agressive.

  

- Zone non-shallow (profondeur > 2,5 m) :
 
Tous types de têtes plombées peuvent équiper ce leurre. Adaptez seulement le grammage suivant la profondeur de la zone de pêche. En eau douce sur la perche, je vais l’utiliser sur des rubber-jig de 3,5 g et en mer du bord sur des têtes plombées texan en 4/5 g rendant l’ensemble à environ 10 g ; idéal pour faire face au courant et vent qu’on trouve toute l’année sur la façade atlantique. Les animations idéales dans ce cas-là sont en dents de scie ou alors à gratter suivant la couche d’eau où se trouve le poisson.

  

 

 

 

 

J’ai pu essayer le leurre sur 5 espèces différentes sur les 7 ciblées par la marque : le bar, le lieu, la perche, le brochet et le blackbass. Les résultats n’ont pas forcément été concluants sur chaque espèce, mais j’ai tout de même pu voir la réaction des poissons qui ne restaient pas indifférent au passage du leurre !

  

  

 

 

La capacité du Dolive Stick à provoquer l’attaque du poisson sont dans certaines situations très étonnantes. Ce leurre souple à mi-chemin entre finesse et softjerkbait est capable de séduire différents poissons que ce soit en mer ou en eau douce.

 

 

 

rapport performances / prix

 

 

 

À 14,90 euros les 8 unités, le paquet de Dolive Stick en 3,5’’ est relativement cher non pas par rapport aux performances ou son aspect technique, mais plutôt pour sa résistance qui est globalement très faible. Sa conception et ses particularités le distinguent de loin des autres leurres finesse que l’on peut trouver sur le marché. Personnellement, je trouve qu’il démontre tout son potentiel lors de pêches en sub surface à jerker pour la recherche de perche, black bass et bar à vue en zone shallow.

 

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION