LEURRE SOUPLE SAVAGE GEAR FAT T-TAIL MINNOW

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres souples

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

 

 

Testeur : Fabrice L - Non sponsorisé
  

Usage du Test : Pêche des carnassiers en rivières et plans d'eaux
 

Données constructeur : 10,5 cm - 11 g

Données mesurées par le testeur : 11 cm - 11 g

                               

 

                                  

Savage Gear propose tout un panel d’équipements, de cannes et de leurres pour la pêche du carnassier. L’offre importante de shads de la marque m’a intéressé et c’est pour cela que j’ai voulu vous faire partager le résultat de mes tests du Fat T-Tail Minnow dans la taille polyvalente de 10,5 cm.

 

 

 

CONSTRUCTION

 

 

 

Type :
 
Le Fat T-Tail Minnow est un shad ce qui signifie qu’il est équipé d’un paddle qui se met en mouvement lorsqu’on le ramène.

  

Conception :
 
Il faut lui reconnaître une chose : sa silhouette est réussie. De profil, on reconnaît bien un poisson fourrage dont les carnassiers aiment faire un en-cas. Le corps est bien proportionné et le dos est large, tout comme le ventre. Il tire de là son nom de Fat (gros en anglais) car il donne l’impression d’être bien nourri !
 
En surimpression, on trouve deux nageoires pectorales, une annale et une dorsale. Les yeux sont marqués tout comme les ouïes, la ligne latérale et les écailles mais de façon plus discrète.
 
Le paddle en forme de goutte mesure 2,2 cm de long pour 2 de large dans sa partie la plus imposante. Ce n’est pas anodin comme dimensions. Il est solidement relié au corps.
 
Chose étonnante : au niveau de la tête, il y a deux petits orifices. L’un est pour passer la tête plombée tandis que l’autre est identique à ce que l’on trouve sur les gros leurres pour les montages de type Shallow. Sauf que cela n’a pas de sens pour un leurre de 11 cm !
 
L’ensemble donne une impression de solidité mais paraît très grossier. Il y a un côté brut et peu soigné.

  

  

 

 

Matière :
 
Le plastique n’est pas franchement souple. On peut lui reconnaître une certaine solidité face aux dents des brochets mais cela l’exclut des pêches subtiles et minimalistes comme nous le verrons dans la partie Performances.
 
Vendu à l’unité, il est dépourvu d’attractant et de sel et dégage une forte odeur de plastique. Le fait de le baigner dans un jus odorant diminue un peu cette odeur mais ne l’élimine pas non plus.

  

  

 

 

Offre :
 
Décliné en 4 tailles, vous pouvez l’acheter dans sa version 7,5 cm, 9 cm, 10,5 cm ou 13 cm.Pour un poids variant entre 5 et 20g.
 
J’ai dénombré 6 coloris tous pailletés. Ces paillettes semblent disposées aléatoirement car deux modèles identiques peuvent en avoir de façon très différente. L’offre de couleurs est un peu trop limitée.
 
J’ai pu remarqué que certaines sont teintées dans la masse alors que d’autres non. Par exemple, le blanc ne bougera pas alors que le très joli coloris Minnow, qui fait vaguement penser à un gros vairon, perd très vite ses belles couleurs. Ainsi, le simple fait de passer votre doigt sur la bande dorée la fait partir. Ce n’est pas normal !
 
Par ailleurs, l’oeil est grossièrement peint d’une « tâche » rouge ou noir et s’enlève également très facilement.

  

  

 

 

 

 

La qualité de fabrication de ce Savage Gear Fat T-Tail Minnow n’est pas au rendez-vous. Si le profil est réaliste et l’aspect dodu plutôt bien vu, la construction paraît peu soignée et les modèles différent un peu trop des photos du fabricant. Certains coloris ne tiennent pas et si le plastique est assez résistant, il manque clairement d’un peu de souplesse.

PERFORMANCES

 

 

J’ai utilisé ce leurre avec une canne spinning de 2,16 m  en puissance 7 - 28 g avec un moulinet en taille 2500, tresse de 14/100 et bas de ligne en fluorocarbone ou en titane. J’ai aussi utilisé un ensemble casting en configuration équivalente.

  

  

Lancers :
 
11 g pour 10,5 cm annoncés. Autant dire que ce Fat T-Tail est dense et vous n’aurez aucune difficulté à atteindre de bonnes distances.

  

  

 

 

Conseils d’utilisation :
 
Savage Gear préconise ce leurre pour des animations lentes comme rapides, à la verticale comme en linéaire. Effectivement tout cela est possible mais nous allons voir que  la réussite ne sera pas forcément au rendez-vous.
 
À noter qu’un armement en texan n’est pas possible car le leurre est massif et ne dispose pas de fentes prévues pour.

  

  

 

 

Animation et Efficacité :
 
Contrairement à ce que prétend le constructeur, les pêches lentes n’ont pour moi aucun intérêt avec ce Fat T-Tail. Lorsque vous ramenez lentement, le paddle va se mettre en mouvement de façon aléatoire. Il peut bien osciller puis s’arrêter subitement ou carrément ne jamais bouger. Bref, ce leurre souple a besoin d’une vitesse minimale.
 
C’est donc avec des animations dynamiques qu’il va pleinement s’exprimer. Armé d’une tête plombée de taille 3/0 avec une plombée minimale de 5 g (et encore en le ramenant vite), il va produire un rolling (oscillation du corps sur lui-même) et le large paddle va également tourner vigoureusement. Vu du bord, cela donne un mouvement bien réussi d’un poissonnet en pleine forme.
 
Je le trouve donc intéressant sur des poissons actifs ou dans des eaux pas trop froides ou qui réagissent à des animations rapides. En verticale avec une tête fortement plombée en effectuant des dents de scie ou en linéaire selon le même principe ou plus traditionnellement mais avec un minimum de vitesse. Si vous avez la chance de tomber sur un moment où les carnassiers sont actifs, il vous permettra d’enchaîner des prises car il s’abîme peu même après plusieurs poissons. Mais ce qui est vrai ici peut l’être avec d’autres leurres dans ces périodes d’euphorie. Je n’ai jamais senti qu’il était le « pattern », le leurre qui supplante les autres certains jours. Est-ce vrai pour tous les utilisateurs ou n’ai je pas eu de chance ou pas rencontré de conditions qui lui sont favorables mais c’est le constat que je tire de cette phase de test.

  

  

  

 

Avec son plastique solide mais rigide, le Savage Gear Fat T-Tail Minnow donne sa pleine mesure lorsque les carnassiers sont actifs ou réactifs à des animations dynamiques. Pour les pêches lentes, il y a beaucoup mieux. On peut également regretter l’impossibilité de pêcher en texan.

 

 

 

RAPPORT PERFORMANCES / PRIX

 

 

1,56 euros le leurre de 10,5 cm à l’unité. Ce n’est pas donné pour un shad à la construction si peu soignée. Savage Gear a utilisé un plastique plutôt rigide qui, s’il a l’avantage d’être solide, est trop peu souple pour toutes les pêches un peu lentes. Ce Fat T-Tail Minnow est donc à réserver pour des animations linéaires ou verticales dynamiques pour des poissons actifs ou des pêches de réaction. Sa silhouette et l’oscillation de son paddle deviennent alors intéressants. On déplorera l’absence de fentes pour un armement texan et certains coloris qui s’altèrent trop vite.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION