LEURRE SOUPLE SMILE WORM DADDY

Tests Carnassiers > Leurres Carnassier > Leurres souples

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 

Testeur :

Elie B - Non sponsorisé

 

 
Usage du Test :

Pêche du black-bass à vue aux leurres

 

 
Données constructeur :

115mm - Coulant - Silencieux

 

  

Les Worms sont connus de tous les pêcheurs de black-bass. Il en existe des centaines sur le marché actuellement, tous aussi différents les uns que les autres. De nombreuses marques en proposent tel que Noike. Cette société japonaise est distribuée par French Touch Fishing en France et propose un grand panel de leurres souples pour traquer le bass. Dans la gamme on retrouve des craws (écrevisse) et évidemment des worms comme le Smile Worm qui fera l’objet de ce test !

 

 

CONSTRUCTION

 

Le Smile Worm Daddy est un worm (vers) souple de 115 millimètres. Il fait partie de la gamme des Smiles Worms qui comprend trois autres tailles:

- Le Smile Worm Baby de 85 millimètres qui est à mon sens idéal pour pêcher des poissons qui se méfient des gros leurres.

- Le Smile Worm Original qui mesure 95 millimètres, il a comme le Daddy une taille passe partout adaptée à une majorité de tailles de poissons.

- Le dernier de la gamme, le Smile Worm Mamy, avec ses 135 millimètres il se destine à une pêche de gros blacks bass. 

 

 

Le Smile Worm est un vers cylindrique comme la plupart des leurres de ce type. On distingue nettement trois parties dans ce leurre. Une première partie assez large et annelée. Une deuxième qui correspond à l’anneau situé au premier tiers du leurre, on retrouve cette même segmentation chez les vrais vers de terre. Et pour finir la queue du vers qui n’est pas aussi simple que le reste du worm. En effet le leurre se termine par une sorte de feuille saule au profil cylindrique qui agit comme un petit balancier. Le leurre est conçu dans le plastique Noike propre à la marque. Cette matière est hautement chargée en sel à hauteur d’environ 30% selon elle. L’ajout de sel dans le leurre a pour but premier de rendre le worm plus dense afin d’obtenir de meilleurs performances de lancer et dans un second temps que le poisson garde le leurre plus longtemps en gueule pour optimiser le ferrage. Malgré cette forte teneur en sel, le leurre reste très souple et surtout très résistant. En plus du sel, le leurre possède un attractant très gras qui augmente encore son pouvoir attractif.

 

 

Pour ce qui est des coloris ils sont au nombre de 4 ! Cela fait peu de choix mais ces quelques couleurs sont des grands classiques. On retrouve le Green Pumpkin (brun pailleté de noir)), Dark Red (rouge sombre), Oily (brun orangé) et le Watermelon Seed (vert pailleté de noir). Est-ce un choix de la marque importatrice d’avoir si peu de coloris ou est-il seulement disponible dans ses références au pays du soleil levant ? J’ai donc été voir sur le net japonais ce qui en était. Le Smile Worm est vendu dans une douzaine de coloris en moyenne, ce qui confirme bien la première hypothèse. Personnellement ce choix succinct de coloris ne m’affecte pas vraiment car pour moi un worm doit être réaliste c’est-à-dire dans des teintes vertes ou marrons. Parlons un peu de la résistance maintenant ! Les coloris du Smile Worm sont très résistants puisqu’ils sont coulés dans la masse comme pour de nombreux leurres souples actuellement.

 

 

PERFORMANCES

 

Le Smile Worm Daddy se lance loin et précisément une fois monté en weightless (sans plombée) grâce à sa densité. Malgré sa grande souplesse il ne s’emmêle pas au lancer et se skip aisément sous les frondaisons de bordures.

 

 
Le leurre ondule dès sa tombée à l’eau, il intéresse donc tous les poissons présents dans la zone pélagique (entre deux eaux). J’ai préféré l’utiliser en wacky (piqué sur un hameçon simple) monté par le travers, ou sinon pour gratter le fond je l’ai monté sur une petite tête anti-herbe de maximum 3.5 grammes pour laisser sa liberté de mouvement au leurre. De plus, vu son profil fin il est impossible de le monter sur un gros montage que ce soir une tête plombée ou un hameçon.

 

 
Comme FTF (French Touch Fishing) l’indique sur son site, le Smile Worm est excellent en Dead Sticking, c’est-à-dire une animation fait de longue pause sur le fond. Cette animation se destine principalement pour des poissons difficiles ou méfiants. Ils ne se méfient pas d’un ver qui tombe devant eux et vient se poser sur le fond sans bouger. Comme je l’ai dit plus haut, le leurre se skippe très bien sous les frondaisons à la recherche des poissons qui s’abritent des forces chaleurs estivales. Sur ce type de poste je garde la bannière tendue canne basse puis j’entame une animation fait de quelques petits twitchs sur place puis d’une pause et c’est généralement à ce moment là que le leurre se fait gober.

 

 
Bien que le Smile Worm Daddy se destine à une pêche en wacky ou sur des petites têtes plombées près du fond. Je l’utilise également en drop shot pour les pêches hivernales lorsque que les blacks bass se méfient des craws montées sur un rubber jig ou des autres leurres plus volumineux. Bien qu’à cette saison les bass ne se déplacent pas pour rien et qu’ils ont tendance à consommer des grosses proies, le fait de proposer un vers réaliste sur une présentation aérienne et légère permet souvent de déclencher des poissons léthargiques.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

 

Le Smile Worm Daddy est vendu à 10 eurs la pochette de 15 unités. Au vu de sa résistance et du nombre de leurre disponible dans le sachet, le rapport qualité prix est plus qu’intéressant. De plus c’est un leurre qui pêche bien et propose une autre approche que celle du wacky grâce au Dead Sticking ! C’est un leurre qui m’a sorti de nombreuses fois de situations compliquées.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION