LEURRE MEGABASS VISION ONETEN JUNIOR

Tests Mer > Leurres Mer > Jerkbaits Mer

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 
Testeur :

Olivier M - Non Sponsorisé

 
Usage du Test :

Pêche du bord d’espèces exotiques dans les ports ou sur des récifs coralliens.

 
Données constructeur :

11cm – 9,8g – Suspending  (Coulant lent en réalité) - Bruiteur 

 

 


Assistant à une conférence sur la pêche dans le célèbre salon de pêche de Clermont Ferrand, je me retrouve par le plus grand des hasards en face d’une légende, Yuki Ito. Venu faire la promotion de sa marque Megabass, récompensée à de multiples reprises pour ses produits innovants, le pêcheur japonais nous présente son nouveau bijou, le Vision Oneten Junior. Mon sang ne fait qu’un tour et je me précipite pour acheter ce leurre soit disant fantastique. Je prends la version mer (SW) et la version eau douce. Le Vision Oneten Junior vient de faire une nouvelle victime. Mais quand sera-t-il au bord de l’eau ? Est-il aussi efficace avec les poissons qu’avec les pêcheurs ?

 

 

Construction

 

Le Megabass Vision Oneten Junior a une forme profilée et élancée. Le leurre est pratiquement symétrique, la tête est fine et la queue très pointue. Son dos bombé est lisse et affiné, il a été étudié en soufflerie. L’eau glisse ainsi sur le long du leurre en accélérant sur la fin du leurre, plus fine, renforçant sa nage chaloupée. Les flancs sont peu bombés. Il est recouvert d’un « grillage » et d’une « ligne latérale » sur les deux flancs qui créent du réalisme. Ces motifs sont idéaux pour piéger l’attractant en gel.

Le ventre du Vision Oneten Jr est très travaillé. Plat à l’avant, sa forme légèrement incurvée entre le triple de l’avant et du milieu se termine en remontant sur la queue. Les yeux des leurres Megabass sont reconnaissables avec leur pupille noire et leur rétine jaune. Le regard du Vision Oneten Jr est orienté vers le bas. Proche de l’avant de la tête ils sont ronds, holographiques et surdimensionnés. En outre, le dessin du crâne est très soigné. Tous les éléments sont sculptés dans la masse. Les ouïes, la bouche, les narines et les opercules du Oneten Jr sont très précis. Leur mise en relief augmente les vibrations sans perturber sa nage. Une bavette inclinée à 45 degrés vers le bas dépasse de la tête. Extrêmement résistante, elle encaisse sans problème les contacts avec les rochers. 

  

 

A l’intérieur du leurre, sous le ventre, une petite cavité, à l’avant, abrite le plombage fixe. Puis, entre les deux hameçons, deux petites billes, dans leur cachette,  peuvent tinter librement lors des animations linéaires lentes ou rapides. Au centre, une troisième cache, traversant tout le leurre, est la demeure de deux grosses billes qui ne bougeront que lors des jerks puissants pour désaxer frénétiquement le Vision Oneten Jr.   

 

L’armement comprend trois hameçons triples, très piquants, attachés par des anneaux brisés. Ces triples sont brillants et forts de fer en version eau salée (Vision Oneten Jr SW), ils sont mat en version eau douce. Megabass ne fait aucune concession sur la qualité des hameçons qui sont très résistants et quasiment indéformables. En milieu exotique je pêche avec les triples d’origine sans me faire tordre les branches sur les coups de tête des carangues. Notez tout de même que les hameçons triples mer sont plus denses, ils rendent le leurre plus coulant et moins réactif aux jerks appuyés. C’est pourquoi, j’apprécie particulièrement l’armement plus léger et plus discret de la version eau douce que j’utilise énormément en mer. Les hameçons du Vision Oneten Jr semblent insensibles à la rouille. Afin de respecter la réglementation française, il vous faudra ôter le triple ventral du milieu pour la pêche en eau douce. Cette amputation n’a aucune influence lors des animations mais elle modifie la stabilisation du leurre dans le courant lors des pauses.

 

 

Leurre extrêmement fin, il devra être relié avec une pointe en fluorocarbone n’excédant pas 30 centièmes afin de ne pas brider sa nage frénétique. Je conseille d’enlever l’anneau brisé de tête et de relier le jerkbait avec un nœud bouclé. En animation rapide, le leurre sera aussi très nerveux et très libre.

  

Emblème de la marque Megabass, les Vision Oneten ont la lourde tâche de porter le nom de leur créateur Yuki Ito. En effet, “I” signifie One (un), et “To” signifie Ten (dix) en japonais. C’est pourquoi Le Vision Oneten Jr et ses frères (Vision 95, Vision Oneten 110, Vision Oneten R,…) sont déclinés dans de nombreuses versions avec des coloris extrêmement variés. Megabass propose pour le Junior un panel de 7 coloris plutôt classiques en version eau douce et seulement 4 coloris en version mer SW. L’essentiel est présent, mais j’aurais aimé retrouver les 24 couleurs du Vision Oneten 110. Toutefois, le rendu des peintures est exceptionnel, avec des dégradés dans les tonalités sur le leurre, des motifs variés, et une peinture résistante à l’abrasion, au soleil et aux impacts de dents. Les leurres sont magnifiques. Mais si lors d’un décroché par exemple, votre poisson-nageur heurte un rocher vous constaterez avec amertume qu’une petite cicatrice apparaît sur cette œuvre d’art.

 

 

Performances

 

Le lancer du Megabass Vision Oneten Junior est efficace. La forme profilée du leurre lui permet d’atteindre des distances convenables, la précision est excellente. Mais, l’utilisation du Vision Oneten Junior est de cibler des zones déjà pré-déterminées. Ce n’est pas un leurre de prospection rapide, il ne couvrira pas de grands espaces. Il sera plutôt à l’aise sur les bordures et dans les milieux encombrés. A la tombée dans l’eau, le leurre se stabilise à plat, en surface puis coule lentement.  Le « sinking » très lent de la version eau douce permet de travailler les bordures avec peu d’eau alors que la version mer SW plus dense coule plus rapidement ce qui permet de prospecter plus profondément dans les ports. 

 

 

La récupération linéaire est impressionnante. Le Vision Oneten Jr est conçu pour nager frénétiquement quelque soit sa vitesse de récupération. Les flashs lumineux sont nombreux et attirent tous les regards. En animation linéaire rapide ou lente, le leurre oscille à haute fréquence. Avec ce mouvement, il est bruité par des petites billes créant un son assez aigu. Les pauses sont très efficaces car le Oneten est très stable même dans les forts courants.


Lors des petits twitchs courts et rapides, le leurre réagit très peu. Il a du mal à sortir de sa danse cahotique. Il faudra appuyer avec de gros jerks pour le désaxer malgré le fait qu’il soit très léger. Ce comportement particulier est un parti pris de Megabass sur toute la gamme des Visions. Ainsi, ce leurre s’utilise en animation linéaire entrecoupée de pauses plus ou moins longues. Il peut s’animer avec de puissants jerks pour provoquer une nage par à-coups. Cette animation déclenche le déplacement des grosses billes, il produit alors un bruit plus grave et plus important.


Un des points forts du Vision Oneten Jr est sa complémentarité avec les autres leurres de la gamme. Personnellement, lorsque j’arrive au bord de l’eau je commence par observer le spot. La taille des poissons fourrages me donne une indication importante sur les proies. Je pêche en augmentant, au fil des lancers, la taille des leurres et la profondeur de pêche. Commençant par le Vision Oneten Jr, je poursuis par toute la gamme des Visions en augmentant petit à petit le poids et la taille des jerkbaits. L’utilisation d’une canne à l’action fast ou ultra fast (action raide) avec un moulinet à récupération rapide permet d’exploiter les qualités spécifiques du poisson-nageur.

 

 
Pour moi, les plus gros avantages en usage pour ce leurre sont :

- La qualité de son animation linéaire rapide ou lente

- Sa taille lorsque les prédateurs ciblent des petites proies

- Sa réactivité sur de gros jerks

- L’étendue de la gamme des Vision Oneten avec notamment deux versions (eau douce et eau de mer)

- La qualité de son armement quelque soit la version du leurre.

 

 

Rapport performances/prix

 

Le Megabass Vision Oneten Jr est vendu au prix de 30,20 euros. Malgré la qualité de sa fabrication et son aptitude à pouvoir déclencher l’attaque des poissons apathiques, ce coût est à mon avis un peu excessif. C’est un leurre pêchant sans animation et donc idéal pour les pêcheurs débutants, surtout dans sa version eau douce, mais le prix sera un frein à sa présence dans les boîtes de pêche les plus modestes. Pour ceux qui peuvent investir, je leur conseille la version eau douce moins coulante et aussi très bien adaptée à la mer. Si vous cherchez un leurre déclenchant des poissons exotiques et des carnassiers qui ciblent de petites proies le Vision Oneten Jr est un leurre exceptionnel mais très coûteux.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION