CUILLER A JIGGER MARIA LITTLE BIT 40MM

Tests Mer > Leurres Mer > Leurres Métalliques Mer

 

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole. 

 

 

 

 
Testeur:
 
Elie B. - Non sponsorisé
 

Usage du Test :
 
Pêche des poissons pélagiques du bord en Bretagne Sud Ouest
 

Données constructeur :
 
29mm / 3g - 35mm / 5g - 40mm / 8g - Coulant - Silencieux

 

 

 

 

 

En France Clee Fishing s’occupe de la distribution du matériel provenant de chez Yamaria à travers l’hexagone. Le groupe Yamaria est bien connu au Japon pour ses leurres d’exceptions. D’une part Yamashita et ses turluttes (leurres à céphalopodes) et d’autre part Maria pour ses leurres destinés au milieu marin comme ses jigs. En effet, la marque nippone possède une grande gamme de jigs métalliques dans laquelle nous trouvons le Little Bit qui fera l’objet de ce test ! 

 

 

 

construction

 

 

 

Le Little Bit (little bit littéralement “un petit peu” en anglais) de chez Maria est disponible en trois tailles: 29 millimètres pour 3 grammes, 35 millimètres pour 5 grammes et 40 millimètres pour 8 grammes. Personnellement j’ai décidé de tester le dernier modèle.

 

 

 

 

 
C’est un casting jig (jig à lancer) de forme ovale allongée aux côtés droits et aux arêtes anguleuses. L’avant est légèrement plus fin que l’arrière. Ce leurre possède deux faces totalement lisses et arrondies. Seule une des deux dispose de détails pour imiter un poissonnet à savoir une ouïe et un oeil. La construction de ce jig est simpliste !

 

 

 

 

 
Le jig Maria est équipé de deux anneaux fixés dans le corps du leurre. A une des extrémités on trouve un anneau brisé simple de diamètre 5 millimètres auquel est attaché un hameçon triple de faible qualité. Le piquant de cet armement et sa longévité dans le temps sont médiocres, c’est dommage de négliger un aspect si important sur un jig ! Pour palier ce défaut et optimiser la relâche des poissons j’ai décidé d’équiper le leurre d’un hameçon simple ultra piquant en taille numéro 4. De plus, cela m’évite de trop accrocher lorsque je pêche proche du fond.


Comme une grande majorité de leurres métalliques de ce type, ce jig est fabriqué en plomb. Cette matière permet d’obtenir des leurres compacts assez résistants au chocs.

 

 

 

 

 
La petite bouchée proposée par Maria est disponible en 4 coloris mais 4 bons coloris à savoir un rose phosphorescent, un bleu sardine, un coloris argent chromé et un jaune argenté. Cette gamme permet de faire face à différentes conditions de pêches. Ces coloris sont très résistants contrairement à d’autres jigs du marché. Comme dit précédemment le leurre est équipé d’un signal oeil sur une face.  Ce dernier est rouge certainement pour rappeler le sang et pour contraster avec la teinte claire des différents coloris.

 
Le jig Maria Little Bit possède une construction simpliste mais globalement bonne excepté son armement décevant.

 

 

 

performances

 

 

 

Le jig Maria Little Bit se lance avec une grande facilité. Il part loin et précisément. Il ne s’est jamais emmêlé lors du lancer pendant mes tests mais il est arrivé qu’en lui imprimant des animations rapides le triple vienne se prendre dans le fil. Cependant, ceci est assez fréquent sur d’autres modèles de petits castings jigs.


Le jig métallique de chez Yamaria nage aisément en linéaire simple, en combinant une récupération constante au moulinet et une canne en position basse. Néanmoins, cette animation ne permet pas vraiment de pêcher toute la couche d’eau. C’est pourquoi il est intéressant d’animer ce leurre en dent de scie pour d’une part couvrir une plus large hauteur d’eau mais également lui donner une nage erratique bien plus attractive qu’une récupération linéaire.

 

 

 

 

 

 
Étant donné son profil ovale le Little bit possède une descente assez planante contrairement à d’autres castings jigs plus profilés qui eux descendent rapidement. 

 
Comme une majorité de jig de cette masse (8 grammes) le Little n’accepte pas de récupération trop rapide sous peine de décrocher et de se mette à tourner sur lui même. Et vice versa on ne peut pas l’animer trop lentement, il lui faut un minimum de vitesse pour qu’il commence à nager. 

 
Lors de ce test le Little Bit de chez Maria s’est montré d’une grande efficacité de jour mais surtout de nuit ! En effet, grâce à ses coloris phosphorescents et à sa descente planante ce jig est une grande utilité pour pêcher lorsque la luminosité est faible. Une fois la partie glow (phosphorescent en anglais) du leurre activé à l’aide d’une lampe à ultraviolets il est extrêmement visible dans l’eau. Il coule doucement ce qui lui permet de rester suffisamment longtemps dans la zone d’attaque des poissons (strike zone en anglais) pour être perçu par ces derniers. Lorsque les chasses sont lointaines et inaccessibles à l’aide d’autres leurres, le Maria Little Bit est le premier leurre que je mets à l’eau ! 

 

 

 

 

 

 
Tout au long de ce test j’ai utilisé ce leurre avec un ensemble léger composé d’une canne de 243cm de puissance 3-10g et d’action moderate fast. Vous me direz pourquoi choisir une canne possédant de telles spécificités ? Elle me permet d’atteindre de grandes distances de lancer et de posséder un bras de levier suffisamment grand pour ferrer amplement. De plus, grâce à sa souplesse elle me permet d’éviter d’arracher la gueule des chinchards qui sont des poissons fragiles. J’ai équipé ce fleuret d’un moulinet en taille 2500 équipé de tresse en 10 centièmes et d’un bas de ligne en fluorocarbone d’un diamètre de 21 centièmes.

 
Les performances proposées par le Little Bit de chez Maria sont bonnes, particulièrement de nuit où il explose les scores !

 

 

 

rapport performances / prix

 

 

 

Le Maria Little Bit est vendu à moins de 10 euros dans sa taille 40 millimètres pour 8 grammes. C’est un prix assez cher pour un morceau de plomb peint ! Sa construction est simple de même que le panel de coloris disponibles. Son armement négligé baisse la note puisqu’il nécessite d’être changé. Heureusement ses performances sont excellentes. C’est une arme redoutable pour pêcher de nuit. C’est un bon casting jig mais je pense que l’on peut trouver des modèles moins chers et tout aussi performants.

 

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION