CUILLER A JIGGER WESTIN SALTY JIG - 12G

Tests Mer > Leurres Mer > Leurres Métalliques Mer

 

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

 

  

 

 

 

Testeur :
 
Nicolas J - Non Sponsorisé

 

Usage du Test :
 
Pêche des poissons pélagiques du bord sur la côte Atlantique (Bretagne)

 
 

Données constructeur : 

4,5cm - 8gr
5cm - 10gr
5,5 cm - 12g

  

  

  

  

  

Le jig est un leurre fortement apprécié par de nombreux pêcheurs pour sa simplicité d’utilisation et son efficacité et il reste encore au goût du jour malgré son âge. Il en existe aujourd’hui un large panel correspondant à différentes techniques. Westin a joué la carte de la polyvalence en proposant un leurre à mi-chemin entre casting jig et slow jig, un hybride sous le nom de Salty Jig.

 

 

 

 

construction

 

 

Le Salty jig est un jig adapté aux pêches dites légères (light), décliné seulement en trois grammages : 8, 10 et 12gr pour des tailles de 4,5 ; 5 et 5,5 cm. Westin propose à travers ce leurre quelque chose de peu commun sur des jigs de ce poids. Des courbes semblables à une cuiller ondulante, aplaties sur la longueur et incurvées à l’arrière du leurre. Ces formes atypiques prendront tout leur sens lors de son l’animation. Il est entièrement composé en plomb ce qui amène une grosse densité équilibrée sur l’ensemble de sa longueur. Par ailleurs, l'absence d'Assist Hook et la qualité ressentie basique montrent que nous ne sommes pas au niveau de technicité des modèles de référence haut de gamme.

 

 

 

 

 

 

La firme scandinave Westin a su innover en proposant un leurre métallique équipé seulement d’un hameçon simple conçu pour la mer (inoxydable) ainsi qu’un détail ajouté non négligeable : le double anneau brisé permettant de gagner en liberté lors du combat.

Ce choix d’armement est bon et bien adapté à l’agressivité de l’eau de mer et des prédateurs, car celui-ci reste intact après plusieurs sessions de pêche.

 

 

 

 

 

8, c’est le nombre de coloris disponibles pour ce Salty Jig et pour le coup il y en a pour à peu près tous les goûts : Des coloris naturels comme Ayu, Sardine aux coloris plus flashys comme Ghost, Silver, Yellow et Pink. D'après la marque, ceux-ci sont faits à la main ce qui n’influe en aucun cas sur la qualité de la tenue de la peinture.

  

Peu importe la construction du leurre et le type de peinture, face aux rochers, aux multiples collisions et aux combats, le jig est souvent mis à rude épreuve. Pour ma part, il a fini les premières sessions avec les yeux en moins (ce qui est tout de même dommage!) et quelques arrachements de peinture très légers, mais ces petits accrocs ne se sont pas amplifiés à l'usage.

 

 

 

 

performances

 

 

Mon choix vers les modèles 8 et 12 gr en coloris « green sardine » s’est fait en fonction de la configuration de mes spots en Finistère Sud ainsi que sur les poissons visés (Aji, maquereau et bar). Ce coloris correspond bien à l'alimentation qu’on peut trouver en bordure et permet également de pêcher de jour comme de nuit. L’équipement utilisé pour tester ce leurre est un combo light avec une canne de 2m18 pour 2-15gr équipée d’un moulinet 2500 rempli d’une tresse 4 brins en 10 centièmes suivie d’un bas de ligne en flurocarbone de 23/100 à 25/100 d’une longueur de 4 mètres environ.

 

 

 

 

 

Comme je l'ai dit précédemment, sa forme atypique prend tout son sens lors de la pêche. À commencer par la distance de lancer qui est un énorme point positif, avec un vent de face ou de travers, le jig passe très bien dans l’air grâce à sa forme plate. Lors de l’animation canne haute, de légères tirées franches vont provoquer une nage erratique puis, lors de la pause, le jig va soit osciller simplement à l’image d’une cuiller ondulante, soit faire des zigzags de droite à gauche tel une feuille morte. Sa forme aplatie a pour avantage d’apporter une descente plus lente qu’un jig classique du même grammage et donc d’apporter à mon sens une meilleure prospection des différentes couches d’eau.

 

 

 

 

Le Salty jig a prouvé toute son efficacité lorsque que le carnassier chassait le poisson fourrage. Avec une très forte oscillation et une descente lente, le jig émet énormément de flashs, de vibrations et permet aux prédateurs de le repérer très rapidement. Les différences de grammages vont avoir leur importance lorsqu’on va chercher à atteindre une distance ou une couche d’eau plus ou moins profondes. Mais lors des pics d’activités, très peu de choses différencient les tailles proposées par Westin. Les concernant, je trouve le choix des poids beaucoup trop proches. Au lieu de 8, 10 et 12gr, j’aurais préféré avoir le choix entre 6, 10 et 14gr pour pêcher soit plus lentement soit un peu plus profondément.

 

 

 

rapport performances / prix

 

Le Salty Jig est vendu au prix de 5,50 euros. C’est un tarif très correct, seulement, il est à prendre avec des pincettes. Ses performances et son efficacité sont irréprochables tout comme son armement, mais sa construction reste très simpliste. Ce dernier reste fragile face à l’environnement et aux prédateurs marins surtout au niveau des yeux. Mais heureusement, l’altération du jig constaté après plusieurs sorties n’affecte pas les résultats, mais nécessite tout de même un coup d’œil après chaque pêche pour vérifier son état général.

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION