LEURRE SOUPLE SAKURA GOBYGO 85

Tests Mer > Leurres Mer > Leurres Souples Mer

 

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

  

  

Testeur : Elie B - Non sponsorisé
 
Usage du Test : Pêche du bord en mer
 
Données constructeur :  40 mm - 65 mm - 85 mm(version testée) - 105 mm

  

  

  

  

Sakura est une marque créée en 2005 et distribuée par Sert en France. Elle propose une large gamme de matériel, des cannes aux moulinets en passant par les leurres et la bagagerie. Bref, il y en a pour tous les goûts ! Dans ce test j’ai décidé de m’intéresser au Gobygo 85, un petit leurre souple imitant un poisson de roche bien connu : le gobie.

 

 

 

construction

 

 

Type :
 
Le Gobygo est un shad imitatif d’un gobie comme son nom l’indique.

  

  

 

 

Conception :
 
Afin de ressembler à un petit poisson de roche, ce shad est aplati et possède une tête imitative lisse avec des globes oculaires et des ouïes en relief ainsi que deux nageoires pectorales. On retrouve également des yeux rouges avec une croix noire collés de part et d’autre du Gobygo ; un signe distinctif des leurres de la marque Sakura. Le dos du leurre est plat tandis que le ventre est arrondie. Le corps est strié afin d’apporter de la mobilité au leurre. Sur sa partie terminale il s’affine afin d’amener dans son prolongement la queue. Cette dernière est fine avec un paddle triangulaire large et épais qui vient faire contre-poids. Je déplore le fait qu’il manque des fentes sur le dos et le ventre pour utiliser pleinement ce leurre en texan.

  

  

 

 

Matière :
 
La matière dans laquelle est coulée le Gobygo est relativement souple. La tête est peu souple, le corps l’est un peu plus et pour finir la queue l’est extrêmement du fait de sa finesse importante.
 
Ce shad est salé et pourvu d’attractant d’après le constructeur mais celui-ci est tellement discret qu’on ne le sent pas.
 
Le dos du leurre se déchire assez rapidement au fur et à mesure des prises à l’endroit où l’hameçon de la tête plombée sort.

  

  

 

 

Offre :
 
Le Gobygo est disponible en quatre tailles: 40, 65, 85 et 105 millimètres ce qui permet de pêcher aussi bien des poissons de roches que du bar.
 
La gamme de coloris se compose de nombreuses références (dont certaines sont UV sensibles) mais conditionnées en majorité par pack de 6 leurres de 3 ou 6 couleurs différentes. C’est un plus pour découvrir quels coloris nous plaisent mais lorsque l’on veut acheter un coloris en particulier cela n’est pas forcément possible puisque seulement 5 couleurs sont disponibles séparément. Je trouve ça bien dommage !

  

  

 

 

 

Le Gobygo possède une conception très réaliste mais finalement peu résistante notamment au niveau du dos. Dommage que l’offre de coloris se limite à des sélections de plusieurs références sans pouvoir acheter séparément la majorité d’entre elles.

 

 

 

performances

 

 

Lancers :
 
Le Gobygo se lance plutôt bien. Il ne s’est jamais emmêlé lors de ce test !

  

  

 

 

Conseils d’utilisation :
 
Ce shad n’est pas prévu pour être monté en texan. J’ai tenté de le faire mais le leurre nage mal. Dans cette configuration il a un rolling extrêmement prononcé qui se transforme en tours sur lui-même si on le récupère un peu trop vite. C’est dommage car ce leurre serait bien adapté pour des pêches dans les zones encombrées, là où l’on trouve des gobies.
 
Je préfère nettement le monter sur une tête plombée ronde classique de 5 ou 7 grammes. En effet si on ne le plombe pas assez il décroche. Je pense que cela est dû au fait que ce shad est particulièrement large, il lui faut donc un peu de poids sur la tête.
 
Sachant qu’il possède un attractant très discret, j’aime bien en ajouter. J’utilise une crème qui tient bien sur les stries du corps du Gobygo.

  

  

 

 

Animation et efficacité :
 
Le Gobygo s’adapte à de nombreuses animations du bord que ce soit en linéaire lent, en dents de scie ou à gratter le fond. J’ai une préférence pour le linéaire lent au ras du fond. Ce shad est également excellent pour pêcher « au toc » en le laissant dévaler dans les zones de courant bannière tendue ; le paddle s’anime à la moindre sollicitation dans ces conditions. Je trouve que ce gobie n’est pas idéal pour pêcher vite, son paddle étant assez imposant, il déséquilibre le leurre si on l’anime trop vite.
 
Sur les nombreux coloris que j’ai pu tester, deux se sont démarqués des autres références. Le 065 qui ressemble énormément au gobie de vase, un petit poisson de fond que l’on retrouve en nombre dans les ports et aux alentours de ces zones. Le coloris UV70 m’a également bluffé lorsque l’eau était particulièrement sale en fin de saison, notamment sur les lieus, un poisson qui réagit particulièrement bien à ce coloris !

 

  

 

 

 

 

Le shad de chez Sakura est idéal pour pêcher proche du fond lentement. Il ne s’adapte malheureusement pas à un armement texan ni à des pêches trop rapides.

 

 

 

rapport performances / prix

 

 

Dans sa taille 85 millimètres, le Gobygo est vendu à moins de 8 euros les 6 unités. C’est un tarif tout à fait convenable au regard des performances et de l’efficacité proposées par ce leurre. Si les sachets de  plusieurs coloris sont un plus pour découvrir le gobie de chez Sakura, c’est aussi un inconvénient puisqu’il est difficile d’acheter un coloris en particulier (seulement 5 des 18 références sont disponibles séparément pour la taille 85). C’est toutefois un bon softbait pour la pêche du bar en linéaire près du fond.

 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION