CUILLER TOURNANTE MEPPS AGLIA LONGCAST

Tests Truite > Leurres Truite > Leurres métalliques

 

 

 

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

 

 

 

 
Testeur :
 
Fabrice L - Non sponsorisé 

  

Usage du Test :
 
Pêche de la truite et des carnassiers en lacs et rivières

  

Données constructeur :
 
Taille 2 - 8g - Coulant - Silencieux 

                                         

 

 

                       

La taille de la palette n'est pas le seul élément important d'une cuiller tournante. Sa densité, et donc sa masse, le sont aussi pour aller chercher les poissons en profondeur ou pour mieux résister à la force d'un courant. Je vous propose donc le test de la Mepps Aglia Longcast.

 

 

 

CONSTRUCTION

 

 

Autour de la très classique tige qui sert de corps à cette Longcast, on trouve, en-dessous de la boucle d'attache à la ligne une petite pièce en laiton caractéristique de nombreux modèles de la marque Mepps. Elle sert à fixer et à permettre la rotation de la palette qui possède une forme légèrement bombée inhérente à la célèbre Aglia. On trouve ensuite 3 petits inserts en laiton qui font la transition avec le lest. Celui-ci est d'abord fin avant une proéminence massive qui s'arrête brutalement en faisant apparaître un disque muni d'un petit trou en son centre laissant passer la tige de la cuiller. Ce lest sert aussi à fermer cette tige afin d'y fixer l'hameçon triple.

 

 

 


Cette Aglia est vendu dans 3 coloris : Argent (le modèle testé ici), or et tiger. Les deux premières couleurs ont des palettes monochromes avec juste, en noir, le nom et grammage du modèle et un dessin d'éclair. Sur le coloris tiger (que l'on appelle plus communément Fire Tiger), les inscriptions noires sont les mêmes mais il y a une peinture verte sur le premier tiers, jaune sur le deuxième et rouge sur le dernier. Le lest est toujours bicolore, or ou argent suivant le modèle, et rouge. Elle est déclinée en 4 tailles : N°2 pour 8g, 3 pour 12g, 4 pour 17g et 5 pour 24g. À titre de comparaison, une Mepps Aglia classique pèse 4,5g en taille 2 et 13g en taille 5. À palette égale, vous multipliez donc le poids quasiment par 2 avec cette Longcast par rapport à une cuiller classique.

 

 

 
Le seul défaut majeur qui apparaît après un certain temps d'utilisation, c'est l'hameçon triple forgé bronzé qui s'oxyde trop vite. C'est le point faible de cette cuiller. Pour ceux qui connaissent la marque, c'est un défaut présent sur quasiment tous les modèles. Il n'est pas prévu de système de changement facile (il serait bon d'ailleurs que les marques se penchent sur ce problème et intègrent un système de remplacement) mais vous pouvez toujours, à l'aide d'une pince coupante, l'enlever, mettre un anneau brisé et un nouvel hameçon, simple de préférence. Par ailleurs, ce leurre subit les assauts du temps mais après plusieurs saisons d'utilisation il est encore dans un état tout à fait satisfaisant. Mon seul regret est de ne pas pouvoir la trouver en taille 0 et 1.

 

La Mepps Aglia Longcast est d'une conception simple, robuste et se démarque des autres modèles par son poids très important par rapport à sa taille. On peut juste regretter la piètre qualité de l'hameçon triple et l'absence de petites tailles.

 

 

PERFORMANCES

 

 

Le premier avantage indéniable de cette Mepps Aglia Longcast, c'est la distance de lancer exceptionnelle qu'elle permet d'atteindre. Forcément, pour ne citer que la taille 2, objet de ce test, 8g c'est un sacré avantage ! Il en est de même pour la précision. Par contre, cela limite son usage en petite rivière et encore plus en ruisseau. En effet, difficile d'effectuer un posé discret avec une cuiller aussi lourde. Oubliez votre ensemble Ultra Léger pour l'utiliser. Pour ma part, j'ai alterné entre mon ensemble ML en 3 – 12g avec moulinet en taille 2000 et mon ensemble M en 7 – 21g avec un moulinet en taille 2500. Nylon ou tresse, c'est comme vous préférez mais pour éviter les décrochés, l'action de votre canne ne devra pas être trop fast si, comme moi, vous avez opté pour la tresse avec un bas de ligne en fluorocarbone.

 

 

 
L'animation est simple et même basique : Le lancer-ramener. Il suffit juste d'adapter votre récupération à la vitesse du courant afin que la cuiller soit toujours pêchante. Sa spécificité tient plutôt aux lieux où vous allez l'utiliser. En effet, il lui faut de la profondeur. Elle se met tout de suite en action, en eau calme comme avec du courant. Par conséquent, vous pouvez pêcher dans les étangs et lacs de bonne profondeur. Ainsi, elle m'a permis de prendre des perches calées loin du bord. Je n'ai pas pu tester la taille 5 mais je ne doute pas de son utilité pour le brochet. Pour ma part, je l'ai surtout appréciée à la truite, en taille 2 et 3. En début de saison, lorsque les eaux sont fortes, elle m'a permis de pêcher les courants modérés à forts avec des fonds supérieurs à 1 mètre. Par contre, quand l'été arrive, je ne la sors plus. Mais si j'avais des grandes rivières de quelques dizaines de mètres de large à proximité de chez moi, il n'en serait sûrement pas ainsi.

 

 

 
Avec des poissons peu actifs, là où une cuiller classique va difficilement se stabiliser à une vingtaine de centimètres de la surface, la Longcast sera à 40 ou 50 cm. Et là où une tournante non lestée décrochera, cette Aglia sera toujours pêchante. Et cela a souvent fait la différence. Lorsque les eaux sont froides, une truite ne va pas parcourir de grandes distances dans un courant fort pour se nourrir. Elle cherche à économiser son énergie. Par conséquent, évoluer à 30 centimètres au dessus de sa tête ou 60 centimètres, ce n'est pas la même chose ! Quand l'ouverture de la truite se passe avec des niveaux très hauts, c'est souvent le premier leurre que j'utilise. Et avec succès sur les sauvages comme sur les lâchées. Si ponctuellement une pêche vers l'amont est possible, elle n'est pas d'un grand intérêt. Il faut ramener très vite pour compenser son poids. L'idéal est de l'utiliser vers l'aval ou perpendiculairement à la rivière pour la stabiliser dans le courant. Attention, elle supporte des courants assez forts mais pas torrentiels. Sa palette ne la destine pas à cela. Il vaut mieux une palette de type Willow c'est-à-dire plus allongée. Un courant modéré avec du fond sera son terrain de jeu favori.

 
  

 

La Mepps Aglia Longcast est idéale pour pêcher les plans d'eaux et les courants de force modérée avec du fond pour décider les poissons calés et peu enclins à faire de longs déplacements. Elle est préférable sur les pêches vers l'aval, en lancer-ramener lent, où elle se montrera particulièrement efficace.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES / PRIX

 

 

Pour 2,90 euros, il n'y a pas à hésiter. Le rapport qualité-prix est remarquable et la piètre qualité de l'hameçon est le seul point négatif à déplorer. L'offre des cuillers tournantes est énorme mais rare sont celles capables, comme Mepps Aglia Longcast, d'exploiter les courants ou plans d'eaux profonds pour aller chercher au plus près les poissons calés. Les grandes distances de lancer qu'elle permet d'atteindre et sa grande tenue, même en sur-place, dans les pêches profondes en aval sont des particularités qui me conduisent à la recommander aux débutants comme aux spécialistes.

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION