LEURRE REINBO DRIFT GUNKI

Tests Truite > Leurres Truite > Leurres métalliques

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Maxence D- Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche de la truite en rivière, ruisseau et réservoir

 

Donnees constructeur :

2,9cm - 2,5g - Coulant - Silencieux

   

  

Gunki est une marque française appartenant au groupe historique Pezon et Michel. Et il existe aujourd’hui une gamme complète dédiée à l’aréa. Que ce soit des cannes, épuisettes et une série de 3 ondulantes différentes et complémentaires, Gunki a su développer ce segment. Sur le site, nous proposons déjà le test de la Sway et aujourd’hui je vais vous parler de la Drift en 2,5 grammes. Même si cette dernière existe en 3 grammages différents,c’est pour moi le plus polyvalent. Sera-t-elle aussi performante que sa soeur? C’est ce que nous allons voir !

 

 

CONSTRUCTION

 

La Gunki Reinbo Drift est une petite cuillère ondulante qui est disponible en 8 coloris. Chaque coloris est judicieusement choisi et permet de pallier pratiquement chaque éventualité puisque l’on retrouve des coloris UV, flash, pailletés et mats. Le dos de la drift possède un coloris uni ainsi qu’une gravure où est inscrit Gunki et le poids du leurre, tandis que la face avant, se voit quant à elle teintée d’un coloris sur le flanc gauche qui parcours la longueur de l’ondulante et de la même façon sur le flanc droit. Ces couleurs se joignent dans un dégradé au centre. Comme toujours, malgré des coloris très réussis et soignés, les flancs s’écaillent assez vite lors d’une utilisation en rivière. Malgré le fait que ce leurre soit à l’origine conçu pour l’area ou les frottements sont moins fréquents, il est important de prendre en compte ce point.

 

 

Le corps du leurre est taillé dans le métal mais une trace du moule est encore présente sur le leurre malgré un polissage de qualité sur les angles. La forme choisi par Gunki est ici la feuille de saule. L’avant est effilé et l’arrière bien plus large, les deux extrémitées sont percées à l’avant pour fixer le fil et l’hameçon à l’arrière. Possédant un galbe prononcé sur l’arrière le leurre dispose d’une action bien spécifique mais nous en reparlerons plus tard. L’armement relié au leurre par un anneaux brisé est composé d’un hameçon simple sans ardillon numéro 5 solide et piquant, pour l’instant je ne déplore aucun soucis quant à la qualité de l’hameçon.

 

 

Le gros point faible de cette cuillère et il est vrai que peu d’ondulantes le propose, c’est l’absence d’un anneau brisé en tête de leurre. Cette absence engendre une forte friction entre la cavité et le fil. C’est pourquoi la coupure net du fil à ce niveau est récurrente. Donc pour pallier ce problème je vous recommande deux options : la première étant mettre un anneau brisé et la seconde d’utiliser une agrafe. La Gunki Reinbo Drift est une ondulante classique dans sa conception, proposant un panel de coloris plutôt large mais qui souffre de défauts récurrents comme l’absence d’anneau brisé en tête, la détérioration rapide des coloris au niveau des angles et le marquage du moule encore présent.

 

 

PERFORMANCES

 

La Drift étant plus large à l’arrière (partie où se trouve l’hameçon) que sur la partie avant, lors des lancers l’ ondulante se positionne directement dans le bon sens, c’est-à-dire dans le  prolongement de la ligne. Au moment où la Reinbo Drift touche la surface de l'eau elle rentre en action de pêche ce qui est très appréciable. Cependant un point négatif demeure dans le fait que lorsque la cuiller coule, l'hameçon vient se plaquer contre le leurre à cause de la densité importante de l’arrière.

 

 

C’est un point à prendre en compte lors de vos animations mais aussi à la touche puisque dans certains cas cela peut empêcher de s’accrocher mais cela peut également empêcher à la truite de se piquer. Les distances de lancers sont surprenantes pour un leurre de ce poids, elle atterrie de manière assez précise. Nos tests impliquent de vous faire le meilleur compte rendu possible. C’est pourquoi j’ai effectué une série de 100 lancers dans des conditions météorologiques idéales (sans vent) afin de comptabiliser le nombre d’emmêlements. Et sur ces 100 lancers la cuillère ne s’est jamais prise l’hameçon dans le fil.

 

 
Son utilisation est relativement simple puisqu’une animation en linéaire dans les différentes couches d’eau convient parfaitement. Je vous conseille d’effectuer de grandes pauses afin de la faire papillonner jusque sur le fond et d’ensuite effectuer de grandes tirées pour la faire décoller à nouveau; cette animation est très efficace. Gunki a créé cette ondulante pour l’area, c’est une cuiller coulante comme on en trouve beaucoup mais qui fait sont travail. Elle se montre adaptée à l’Area comme Gunki le préconise mais aussi en rivière où  je vous la recommande dans les courants légers en dérive lente canne haute. Gunki mérite une place de choix  dans la boîte des cuillers ondulantes puisque malgré ce petit problème d’hameçon collé au corps lors de la descente, la Drift est efficace en réservoir mais aussi en rivière sur des courants faibles et sur des spécimens sauvages. N’ayez pas peur d’utiliser des coloris flashy sur la truite, vous aurez de belles surprises.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

Pour un prix de 4.50 euros à l’unité, en toute franchise on lui pardonne rapidement ses petits défauts qui sont l’encoche du moule, l’absence d’anneau brisé et l’hameçon se collant au leurre lors de la descente. La Reinbo Drift est de fait très efficace et mérite sa place dans nos boîtes !

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION