LEURRE SOUPLE SWIMY LARVA

Tests Truite > Leurres Truite > Leurres souples

 

  

Rappel Fishandtest : Les tests sont réalisés avec modestie, simplicité et passion. Notre volonté est de valoriser le partage d'expérience, nous n’avons en aucun cas la prétention de proposer des vérités absolues. Un test, dès lors qu’il est réalisé par un être humain, est en partie subjectif, la perception des choses étant propre à chaque individu. En revanche, nous pouvons vous certifier que la totalité des tests n’est soumise à aucun sponsor ou partenaire, nous prônons en effet la neutralité et la liberté de parole.

  

  

Testeur : 

Fabrice L- Non sponsorisé

 

Usage du test :

Pêche de la truite et du carnassier en eau douce

  

Données constructeur :

4 cm  

Données mesurées par le testeur :

4,5 cm - Coulant - Silencieux 

 

 

Les imitations de larve sont une alternative intéressante aux leurres classiques, durs ou souples, pour pêcher aux beaux jours les petits carnassiers comme la truite, la perche ou le chevesne. J'ai donc testé une imitation de larve : Le Swimy Larva 4 cm.

 

 

CONSTRUCTION

 

J'ai cherché de quel animal est inspiré ce leurre car la forme me disait quelque chose. Mes lointains souvenirs d'enfance me sont revenus lorsque je pêchais des gros gardons et des chevesnes au porte-bois. Le Larva de chez Swimy est une imitation de larve de trichoptère et plus précisément d'une phrygane. Cette larve utilise sa salive et ce qu'elle trouve dans la rivière pour se constituer un fourreau. Sur cette imitation, les 3 paires de pattes près de la tête sont présentes, tout comme le corps annelé. Les particularités, comme les anneaux, sont plus marqués sur le leurre souple et des petits pics souples sur les côtés sont ici bien visibles. Par ailleurs, 2 petits filaments sont fixés à la queue, chose qui n'existe pas sur l'insecte, afin de rendre le leurre un peu plus vivant. L'un des filaments a une petite boule à son extrémité et l'autre est droit. Probablement pour avoir deux mouvements différents. Quatre coloris sont proposés. Un blanc, un jaune fluo, un vert et un marron clair. Cela fait un choix limité mais peut permettre de s'adapter à quasiment toutes les conditions de luminosité ou de clarté de l'eau. La larve de phrygane a une tête marron et un corps de couleur crème. C'est dommage de ne pas proposer une couleur identique à l'originale.

  

  
Le conditionnement se fait à l’aide d’un blister composé de huit leurres. Ils sont dans un petit bac plastique rigide, à l'intérieur du sachet, afin qu'ils ne soient pas écrasés ou abîmés. Et il le faut car ce leurre est très fragile. Pas au niveau du corps mais des pattes ou des filaments en queue. D'ailleurs, certaines de ces pattes sont pliées voire cassées avant même de les avoir utilisées. Et il en va de même lorsque vous sortez un leurre du sachet, il faut faire très attention. Par contre, le corps, lui, est assez souple mais plutôt solide, il supporte bien tous les armements. Il est à noter que le leurre est coulant, ce qui est logique pour une larve mais cela réduit les pêches possibles. La matière plastique est imprégnée d'un attractant « crustacés » d'après le fabricant. Il est très discret donc difficile de le sentir mais, en tout cas, il n'y a pas de forte odeur de plastique comme on peut en trouver sur certains leurres.

  

  

Le Swimy Larva est une imitation de larve de phrygane esthétiquement réussie si on excepte les coloris un peu basiques et manquant de réalisme.Si le corps semble solide, les pattes sont très fragiles et se cassent facilement. 

 

 

PERFORMANCES

  

Le Larva est un leurre petit et très léger. Sa forme n'est pas très aérodynamique donc n'attendez pas de grosses performances aux lancers, que ce soit au niveau des distances ou de la précision. Les plombées que l'on va utiliser pour l'animer ne vont pas beaucoup améliorer les choses. En même temps, il ne fait ni mieux ni moins bien que la majorité de ses concurrents. 


Deux animations sont possibles avec cette larve artificielle :


- Le montage classique avec tête plombée de taille 8 ou 10. Dans ce cas, celle-ci pèsera au maximum 2 g. J'inclus dans cette animation celle où l'on ne met qu'un hameçon non plombé car le leurre n'étant pas flottant, la façon de l'utiliser est la même. Vous pouvez laisser dériver le Swimy dans le courant près de la surface, entre deux eaux ou gratter le fond. Rien ne vous empêche d'utiliser un rubber-jig, qui n'est en soit rien d'autre qu'une tête plombée avec des filaments augmentant son attractivité (si l’on excepte sa faculté à pouvoir passer partout grâce au système anti-herbe).

.

- Le Drop-Shot qui consiste à utiliser un plomb spécial qui touche le fond et, monté sur un hameçon simple, le leurre quelques dizaines de centimètres au-dessus. C'est une pêche lente qui est bien adaptée à ce leurre qui ne peut pas être utilisé en pêche rapide car le Larva émet très peu de vibrations et se déplace dans la nature très lentement ou en se laissant porter par le courant.

  

  
Autant vous le dire tout de suite, j'ai été déçu par l'efficacité de ce leurre. Il s'utilise principalement à la saison chaude, lorsque les eaux sont basses et claires. En effet, par eaux teintées, certains coloris comme le jaune et le blanc sont assez visibles mais comme il n'émet pas de vibrations, les touches sont rares. Les perches m’ont semblé peu intéressées, à part quelques perchettes, ce qui est un souci surtout pour le drop-shot qui est plutôt adapté aux percidés. Aucun brochet ni aucun sandre n'a été attrapé ni même vu lors de la phase de test. Je ne dirai pas qu'il est impossible d'en prendre avec le Larva, notamment au rubber-jig, mais il n'a pas semblé beaucoup les exciter. Le fabricant précise qu'il est surtout adapté pour le chevesne et la truite. Quelques truitelles sont venues mordre mais la pêche s'est bien souvent révélée difficile auprès de Dame fario. Quant aux chevesnes, j'ai vu nombre d'entre eux, dans les eaux claires, s'approcher de lui et faire demi-tour au dernier moment. Avec la même ligne, j'ai pu décider certains d'entre eux avec d'autres leurres. Là encore, seuls de petits sujets ont succombé à ses “charmes”.

  

 

  

Beaucoup de déceptions au niveau des performances du Swimy Larva 4 cm qui a peu de succès auprès des carnassiers, que ce soit armé d'une tête plombée ou en drop-shot.

 

 

RAPPORT PERFORMANCES/PRIX

 

À 4,90 euros la pochette de 8, vous ne prenez pas beaucoup de risque en achetant le Swimy Larva. Certes le panel d'animations possibles pour ce leurre coulant est limité à une petite tête plombée ou au drop-shot mais il peut être une alternative aux leurres traditionnels dans des rivières où l’on trouve encore des larves de phryganes (porte-bois). Son efficacité est limitée, même par eaux claires et chaudes, mais pas nulle. Je le déconseille aux débutants qui seront frustrés par les faibles résultats qu'ils obtiendront et j'invite les spécialistes à le voir comme un leurre original qui leur permettra, peut-être, d'ouvrir la gueule d'un chevesne, d'une truite ou d'une perche que les autres appâts ou leurres laissent totalement indifférent. 

 

POINTS FORTS

POINTS FAIBLES

CONCLUSION